Test : les kits pour procédés alternatifs Disactis

La famille des procédés alternatifs est grande et l’on ne veut souvent tout tester en même temps. Alors pour ce faire une idée, les kits restent une bonne façon de s’initier. Personnellement, je n’ai pas tester beaucoup de kits. Déjà, car il y en a pas beaucoup sur le marché. Ensuite, car j’ai rapidement trouvé chaussure à mon pied, Disactis.

Un exemple de kit Disactis

En effet, en France, Disactis est une référence dans les produits chimiques et matériels de tirage destinés aux photographes. En plus de fournir des produits bruts (entendez par là, des poudres en tout genre qui vous permettront de faire votre petite tambouille maison), elle propose également des kits prêts à emploi pour certains procédés comme le cyanotype, le van dyke, le papier salé ou encore le palladium.

Les kits sont sommaires. Dans une petite boite en carton, vous retrouverez vos solutions, un peu de matériel (pinceau, gobelet, mini-cuvette, etc.) et un mode d’emploi. Certains trouveront ça trop simple. Moi, j’adore. Lorsque je me lance dans un nouveau procédé, je me fiche du design, je veux de l’efficace. Et c’est ce que proposent ces kits. A peine arrivé, vous lisez attentivement le mode d’emploi et hop ! au travail ! Si vous êtes comme moi, vous avez vos premiers essais dans les 48h.

Cyanotype

Un cyanotype avec le kit Disactis

En parlant des modes d’emploi, sachez qu’ils sont extrêmement bien fait. Ils reprennent rapidement, l’histoire du procédé, la mise en oeuvre et surtout ils insistent sur les mesures de sécurité. Car oui, vous manipulez de la chimie et que la chimie peut être dangereuse pour vous et votre environnement. Alors suivez bien ces consignes !

En conclusion, ces kits sont parfaits pour découvrir de nouveaux procédés ou pour des personnes qui n’ont pas envie ou ne peuvent pas diluer les poudres elles-mêmes. Une valeur sure dans le monde de la photographie alternative.

Van Dyke avec le kit Disactis

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

2 thoughts on “Test : les kits pour procédés alternatifs Disactis

  • 24 mai 2018 at 11 h 14 min
    Permalink

    Superbement intéressant ! cela me donnerai l’envie de refaire des tirages argentiques avec tous mes négatifs noir et blanc ! je mets toutes mes affaires en paquets, ce n’est pas encore le moment !
    cordialement,
    élise

    Reply
  • 24 mai 2018 at 11 h 31 min
    Permalink

    Bref et efficace: une fois de plus, vous signez un article qui donne furieusement envie de « s’y mettre »… Même si je ne fais pas suivre d’effet, j’aime lire ce genre d’article. Merci!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *