Le photogramme

Lorsque l’on commence la photographie argentique, on entend rapidement le mot photogramme. Mais qu’est ce que c’est ?

Le photogramme est la création d’une image sans l’intervention d’un appareil photo. Ni plus ni moins.

Il fut utilisé dès fin 19ème par William Henry Fox Talbot ou Anna Atkins et reste un incontournable de la photographie argentique. On retrouve différente dénomination : luminogramme, rayogramme, argentype, etc.

Photogramme : laissez parler votre imagination !

Il vous faut :

  • une surface photo sensible (ici un cyanotype)
  • un système de révélation adapté (facultatif)
  • des objets (ici du papier, des calques et du coton)
  • une source lumineuse (adapté à votre produit photosensible)

Comment procédons nous ?

  • Dans le noir, sortez votre surface photosensible.
  • En faible luminosité, en lumière inactinique ou dans le noir le plus complet (en fonction de votre support), préparer votre image en disposant des objets directement sur votre surface.

    Photogramme : insolation

  • Insoler au soleil ou à la lumière artificielle.
  • Enfin, si besoin, révéler. Voila ! Le tour est joué ! Il y a pas plus simple !

    Photogramme: un petit bain pour révéler le cyanotype

Vous allez me dire que ce n’est pas très précis comme tuto. C’est vrai car en fait, il est à adapter à toutes les surfaces photosensibles que vous pouvez utiliser. Ainsi libre à vous de partir de papiers photographiques argentiques, de films, de feuilles préparées pour des procédés anciens (cyanotype ou autre)… Laissez parler votre créativité. Les résultats n’en seront que plus divers.

Photogramme : voici un résultat

Nous pouvons considérer plusieurs dérivés au photogramme dont le lumen print ou encore la planche contact. Dans le premier cas, vous ne révélez pas votre papier et considérez de très longs temps de pose. Dans le second, vous remplacez vos objets par un négatif.

Comme pour toute pratique photographie, laissez parler votre imagination ! N’hésitez pas à mélanger différentes techniques afin de rendre votre image unique. Par exemple, faire des photogrammes à partir de négatifs et d’objets…

Photogramme avec des pâtes lettres

Vous voyez qu’il n’est pas nécessaire d’avoir de gros appareils photos pour faire des images intéressantes.

Quelques artistes pour le plaisir des yeux

William Henry Fox Talbot

Anna Atkins

Michael Jackson

Man Ray

 

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

One thought on “Le photogramme

  • 9 août 2018 at 23 h 23 min
    Permalink

    j’aime retrouver votre mail tous les mois , cela me permet et j’espère me remettre a l’argentique un jour il me reste mes Canon AE1 et AV1 restaurés ainsi que le necessaire de developpement et mon agrandisseur Krokus tête couleur, quelques fois certains photographes ne veulent plus retourner a l’argentique, je pense que les 2 sont complémentaires et peut-être l’argentique touchera plus les jeunes générations enfin je le souhaite en tout cas longue vie a vous et je vous suis tous les mois avec intérêt

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *