Des pigeons photographes

On ne le dis jamais assez, mais tout le monde peut devenir photographe ! Même les pigeons !J’avais déjà entendu parler de cette histoire de pigeons photographes mais elle s’est perdue dans les méandres de ma mémoire. Puis à Noël, j’ai reçu un livre sur les anecdotes de la première guerre mondiale (livre que je vous recommande au passage) et l’histoire de ces pigeons s’est de nouveau présentée à moi. Qui sont-ils ? Quelles sont leurs aspirations ? Pour qui travaillaient-ils ?

Pigeon photographe – Source Wikipédia

Alors soyons clairs, les pigeons sont des pigeons et ont des aspirations de pigeons qui se pourraient se résumer par manger, manger, roucouler, se soulager et de temps en temps s’accoupler. Mais certains humains vouent une passion pour ces petites bêtes attachantes (une fois sortie du nid, car avant ça ne ressemble pas à grand chose).

Photographies faites par pigeons photographes – Source: Wikipédia

Parmi ces humains, un apothicaire allemand du nom de Julius Neubronner. Julius utilisait les pigeons comme moyen de communication entre son établissement et l’hôpital tout proche. Mais les pigeons n’étaient pas la seule passion de Julius, il était également féru de photographie. Curieux par nature, il se demandait quel était le trajet que pouvait effectuer ses précieux volatiles. Et bam ! Lui vient l’idée d’embarquer une caméra à déclenchement automatique sur l’oiseau.

Un pigeon, un appareil… Rho y’a un truc à faire – Source: Gallica

A partir de 1903, Julius développa une dizaine d’appareil portatif fixé sur l’animal à l’aide d’harnais, comme le Doppel-Sports. Le déclenchement se faisait de façon automatique, par un système pneumatique, environ toutes les dix secondes. Julius emmenait alors le volatile équipé de son appareil à quelques kilomètres de son pigeonnier, et une fois libéré, l’animal rentrait au bercail en prenant quelques clichés aériens sur la route.

Brevet d’un appareil bi-objectifs pour pigeon – Source : BCU 14-18

A partir de 1907, des brevets ont été déposés et les différents appareils ont été présentés lors de plusieurs expositions universelles. La première guerre mondiale éclate et les inventions de Julius sont réquisitionnées pour un usage militaire. Et oui, les pigeons sont bien utiles pour rapporter des images des lignes ennemies. Cependant, de nombreux pigeons se perdirent, à cause de la destruction de leur colombier et malgré la mise en place de pigeonnier mobile, cet outil fut délaissé.

Pour plus d’informations, visiter la page wiki (qui est très complète), ce billet ou encore cette vidéo.

Pigeon photographe – Source: Wikipédia

Anaïs

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *