Test : Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

 1. Un peu d’histoire

Le Fuji Instax Mini 8 est, comme son nom l’indique, un appareil à photographie instantanée de petit format sorti dans les années 2010. Il a l’intention de vous  faire consommer pleins de petits films type Polaroid, au nom d’Instax Mini. On ne va revenir sur ces films mais plutôt sur cet appareil créé par Fuji.

2. Le Fuji Instax Mini 8

  • Date de fabrication : à partie des années 2010
  • Format de film : Instax Mini (54 x 86 mm)
  • Format de l’image : 46 x 62 mm
  • Visée : viseur à image réelle avec 0,37x avec repère de cible
  • Cellule : inclue
  • Mode(s) d’exposition : auto
  • Sélecteur de sensibilité : non
  • Vitesse d’obturation : 1/60ème
  • Retardateur : non
  • Nombre de poses : 10
  • Poids : 307 g (hors accessoires)
  • Pile :  2 x LR6/AA 1.5 V
  • Accessoires : une dragonne (incluse dans les packs)
  • Prix constaté : 79 euros

3. Sur le terrain

Côté look, on peut observer que tous les bords de l’appareil photo sont arrondis. On dirait clairement un jouet quasi-carré grâce à ses dimensions : 116 mm x 118.3 mm x 68.2 mm. Le côté tout en plastique n’aide pas vraiment s’en faire une autre idée. On peut se poser la question de la solidité mais sauf s’il tombe, il devrait tenir quelques années.

Côté poids, l’appareil n’est pas lourd. Il ne fait que 307 g (vide) et malgré le besoin de 2 piles LR6 et l’ajout d’un pack de 10 Instax Mini, il est agréable à utiliser et à manipuler. Une dragonne assez simple est livrée avec pour assurer la prise en main.  L’Instax Mini 8 se place dans un sac à côté de ses autres appareils sans souci et sans gêne. Il nous arrive même de l’oublier.

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

L’Instax Mini 8 est 100% automatique . La seule chose sur laquelle nous pouvons influer, c’est le sélecteur de scène. Nous avons le choix entre Intérieur, Nuageux, Soleil, Ensoleillé et la position Hi-Key.

Par défaut, le sélecteur revient toujours sur « Intérieur ». Il y a une petite bague juste au dessus de l’objectif qui vous permettra de choisir. Une LED suivra votre choix. Attention cependant si vous souhaitez utiliser le mode intérieur alors que vous êtes en extérieur : s’il fait beau, cela va cramer votre photo (trop de blanc !) et le contenu sera plus artistique qu’utilisable. Je n’ai pu réellement vérifié mais j’ai l’impression que cette bague ajuste seulement la puissance du flash et ne joue aucun rôle sur l’ouverture et la vitesse. C’est juste mon ressenti. La documentation livrée indique que les ouvertures vont de 12,7 (intérieur/nuit) à 32 (très ensoleillé) suivant le type de scène utilisée.

Même si vous êtes dehors en plein soleil, le flash se déclenchera peu importe la scène sélectionnée. Le film Instax est un film à 800 ISO. La cellule m’a étonné. J’utilise rarement le flash pour du 800 ISO en plein soleil mais bon, il semblerait que l’on ferme à F32. Quoiqu’il en soit, la vitesse est fixe à 1/60ème.

 

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

L’appareil est concrètement fait pour les droitiers.  Le déclencheur se trouve à droite de l’objectif.  Pour prendre une photo, il ne faut pas oublier d’appuyer sur le bouton se trouvant à gauche et qui permet de sortir l’objectif. Dès que la prise de vue est terminée, il ne vous reste plus qu’à rétracter l’objectif.Le déclenchement ne sera alors plus possible. Cela aura pour effet de prendre à la fois moins de place dans le sac mais également d’économiser les piles.

Concernant l’objectif, la distance de mise point minimum est de 60 cm. Cela parait peu mais vu le format de l’Instax mini, cela reste assez correct. Pas de gros plans, pas de macros. Cela n’est clairement pas dérangeant, à part pour la prouesse technique, la macro en photographie instantanée… c’est rare. Cependant, c’est largement suffisant pour se faire de jolis « selfies entre copines« , c’est Fujifilm qui le dit donc c’est ce que cela doit être vrai !

Le viseur par contre est à mon sens difficile à utiliser. J’ai presque envie de ne pas l’utiliser et de shooter un peu au hasard car il est très petit et n’est pas pratique du tout.

Souriez, appuyez, admirez !

Voici la table des réglages de la luminosité fournie par Fuji :

Instax Mini 8 - Réglage de la luminosité

Instax Mini 8 – Réglage de la luminosité

L’Instax Mini 8 est disponible en plusieurs couleurs : bleu, rose, jaune, violet, rouge, blanc et noir. D’après quelques lectures internet, le blanc se salit un peu rapidement.

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

Le nombre de vues va dans le sens inverse. C’est-à-dire qu’il affiche le nombre de vues restantes. C’est pas mal, cela permet d’éviter de faire une soustraction 10 – le chiffre indiqué.

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

Son dos sensuel et dragonné a été spécialement pensé pour la prise en main. Le viseur (x0,37) se trouve en haut à droite.

Fuji Instax Mini 8

Fuji Instax Mini 8

Lorsque la prise de vue est effectuée, le film sort par le haut. Ami(e)s de la discrétion, passer votre chemin. Le bruit du flash, de l’appareil (le ressort au déclenchement) et la sortie du papier font que même le chat le plus aguerrit au principe de la sieste, se réveille en quasi-sursaut. De plus, n’oubliez pas que le flash se déclenche systématiquement.

La prise de vue en mode horizontal est également jouable mais je trouve que le pouce gène un peu quand on approche l’œil du viseur. C’est un petit détail car il faut avouer que par habitude, on reste en mode portrait.

4. Verdict

J’aime beaucoup cet appareil, d’une part parce qu’on peut le laisser poser chez soi grâce à son look hyper sobre et assez fun et d’autre part, parce qu’on garde vraiment le côté fun et instantané.

Cependant, fan de la discrétion absolue, passez votre chemin pour les raisons de bruit et lumière évoquées plus haut.

Quelques petites choses seraient à tester pour en tirer un peu plus parti :

  • Rajouter un scotch noir sur le flash lorsque les journées sont très ensoleillées et de constater le rendu avec F32, 800 ISO et 1/60ème
  • Mettre des filtres de couleurs sur le flash
  • Faire plus de selfies entre copines

« Tellement mignon avec ses couleurs tendres et son design arrondi », l’Instax Mini est super et j’aime beaucoup cet appareil. Le format des photos me plait et il correspond tout à fait à un état d’esprit de « soirée » ou de photos prises sur le vif, ou en famille. Dans tous les cas, c’est tout à fait le genre d’appareils qui peut plaire aux petits et grands enfants que nous sommes.

On est vite pris au jeu en soirée ou entre copines (parce que depuis que j’en ai un, je fais des selfies entre copines ^^) et il est facile de cramer plusieurs packs de 10 photos. L’autonomie des piles à l’air plutôt pas mal. Pour le moment, je n’ai pas eu besoin de les changer.

Je reviendrai plus tard pour parler du hi-key et voir s’il y a une différence notable sur l’effet vintage annoncé.

Quoi qu’il en soit, c’est un appareil un peu atypique et très chouette. Si la photographie est synonyme de plaisir amusant, cet appareil sera surement dans votre collection.

5. Quelques images

Tous les films ont été photographiés avec un reflex numérique.

Instax Mini - Fuji instax mini 8

Instax Mini – Fuji instax mini 8

Instax Mini - Fuji instax mini 8

Instax Mini – Fuji instax mini 8

Instax Mini - Fuji instax mini 8

Instax Mini – Fuji instax mini 8

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *