Test : Sténopé 35 mm de Spiral Camera

Les sténopés de chez Spiral Camera ne sont pas que pour les aficionados des moyens et grands-formats. Les amateurs de 35 mm peuvent également trouver leur bonheur…

Cette année, Spiral Camera a sorti deux sténopés 35 mm : un classique et un panorama. N’ayant pas fait les tests des moyens et grand-formats, je me suis naturellement proposée, afin d’avoir un regard totalement vierge sur ces sténopés.

La version classique du Sténopé 35 mm de chez Spiral Camera

En détail

Pour le modèle classique :

  • Origine : Grenoble, France
  • Date de fabrication : 2017
  • Format de film : 35 mm
  • Cellule : cellule à main, smartphone ou au jugé
  • Poids : 160 g
  • Dimensions :  115x45x63 (hors molette)
  • Sténopé : 0,18 mm
  • Focale : 140
  • Distance focale : 25 mm
  • Prix constaté : 115 euros

Pour le modèle panorama :

  • Origine : Grenoble, France
  • Date de fabrication : 2017
  • Format de film : 35 mm
  • Cellule : cellule à main, smartphone ou au jugé
  • Poids : 200 g
  • Dimensions : 148x45x63 (hors molette)
  • Sténopé : 0,18 mm
  • Focale : 140
  • Distance focale : 25 mm
  • Prix constaté : 145 euros

Sur le même principe que les moyens et grands formats, ces deux appareils sont faits en bois (noyer) à la main avec amour par Benoit Capponi, le créateur de Spiral Camera. Et malgré leur conception bois, ils sont extrêmement légers.

La version panoramique à la plage !

Sur le terrain

Le premier petit bonheur fut donc de les tenir dans les mains. Le bois donne aux appareils une chaleur extrêmement agréable (qui change grandement avec mes boîtiers reflex métalliques). Le chargement se fait sans difficulté. La prise de vue également. Nous sommes dans l’appareil simplissime à utiliser. On calcule le temps de pose, on ouvre l’obturateur et on referme une fois le temps de pose passé.

A l’usage, seules précautions à prendre : ne pas forcer la molette d’avancement du film au risque de la casser (ça sent le vécu ! ) et penser à faire deux tours pour avancer le film correctement dans le modèle panoramique.

Comme pour tous les sténopés, il faut veiller à être le plus stable possible lors des prises de vues. En effet, vos temps de pose sont longs donc le moindre mouvement rendra votre photo floue. Privilégiez donc le trépied ! Prenez également en compte que les appareils sont extrêmement légers : avantage pour le transport, inconvénient pour éviter le flou de bouger.

Enfin, les appareils sont extrêmement résistants. Ils ont tous deux survécus à plusieurs jours dans mon sac. Un exploit !

Une autre vue de la version classique.

Verdict

Bref, vous l’aurez compris, des petits sténopés très sympathiques à avoir et à utiliser. Foncez ! Nous, on a adoré !

Monument aux morts au sténopé classique

« Promenons nous dans les bois » au sténopé classique

Paris au sténopé panoramique

Paris au sténopé panoramique

Pylônes au sténopé panoramique

 

Anaïs Carvalho

Parce que l’argentique est tellement plus sensuel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *