Le code DX : késako ?

Lorsque l’on manipule des pellicules 35 mm, qui sont les plus couramment utilisées dans le monde de la photographie argentique, on parle souvent du code DX. Mais qu’est ce que c’est ?

Code DX

Avez vous déjà remarqué les cases noires et argentées qui se trouvent surement au dos de votre pellicule de format 135 préférée ? Si vous les comptez, elles sont au nombre de douze et forment un code que l’on appelle le code DX. Ce code comporte des informations sur la sensibilité de l’émulsion, le nombre de vue et la latitude d’exposition.

Les case 1 et 7 ne font pas partie du code : elles servent de contacts de référence pour la lecture du code. Les cases 2 à 6 indiquent la sensibilité, celles de 8 à 10, le nombre de vue et les cases 11 et 12, la latitude d’exposition.

Code DX : la sensibilité

Attention, ce code n’est pas présent sur toutes les pellicules. Dans certains cas, il vous faudra indiquer manuellement la sensibilité de votre pellicule à votre appareil. C’est par exemple le cas de l’ADOX CMS 20 PRO dont la sensibilité est de 20 ISO, sensibilité qui ne peut être traduit en code DX.

Code DX: le nombre de vue

D’autre part, tous les appareils ne lisent pas ces codes. Il faut qu’ils soient munis d’un capteur particulier, possédant 12 contacts (un contact par case, la peinture noire jouant le rôle d’isolant). La encore, ce sera à vous d’indiquer la sensibilité de votre pellicule à votre appareil.

Code DX: latitude d’exposition

Maintenant que vous savez lire un code DX, sachez que vous pouvez également le modifier manuellement. Cela peut être utile si, par exemple, vous utilisez du film en bande et des cartouches plastiques ou que vous recyclez vos cartouches !

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

4 thoughts on “Le code DX : késako ?

  • 22 juin 2018 at 10 h 00 min
    Permalink

    Merci Anaîs des explications approfondies

    Je pensais que l’utilisation du code DX était seulement destiné à certains appareils numériques qui utilisaient les paramètres directement dans l’appareil photo sans intervention de l’opérateur, une facilité en quelque sorte, avec l’enroulement automatique en fin de film photo.

    Bonne journée

    Elise

    Reply
    • 22 juin 2018 at 10 h 04 min
      Permalink

      Bien sûr il s’agit d’appareil photo ARGENTIQUE, dans mon précédent commentaire.

      Elise

      Reply
    • 25 juin 2018 at 12 h 28 min
      Permalink

      Cela dépend des appareils photos. Certains ne permettent pas de modifier manuellement la sensibilité et pour d’autres, cela sera possible grâce à un menu particulier. Chaque appareil est unique !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *