DIY: Charger une cartouche de 126 avec un film 35 mm

Il arrive que l’on ait du mal à prouver sa pellicule préférée. Mais si comme moi, vous avez de l’affection pour un appareil nécessitant des cartouches 126, cela revient à de la chasse au trésor. Je vous propose un petit tuto pour les fabriquer vous même à partir d’une vieille cartouche 126 et un film 35 mm.

1. Ce qu’il vous faut:

  • Une vieille cartouche 126
  • Votre pellicule 135 préférée
  • Une paire de ciseaux
  • Du ruban adhésif opaque noir
  • Du ruban adhésif
  • Une chambre noire ou un manchon
Votre nécessaire pour charger votre cartouche 126

Votre nécessaire pour charger votre cartouche 126

Durée: 10 min

2.Alors comment on fait?

  1. Démonter la cartouche 126. Pour ce faire, on prend la cartouche dans ses deux petites mimines et on tord délicatement! Attention à ne pas casser la cartouche!

    Twiste again

    Twiste again…

  2. On retire l’ancienne pellicule.

    Les trois parties d'une cartouche 126

    Les trois parties d’une cartouche 126

  3. Sur la partie portant l’étiquette, on scotche l’ouverture pour protéger le film que l’on va charger.

    La lumière ne passera pas!

  4. Maintenant, on passe dans le noir (en chambre noire ou alors dans votre super manchon).
  5. Sur votre film 135 préféré, on coupe l’amorce et on la scotche sur l’axe de la cartouche 126.

    On coupe l'amorce

    On coupe l’amorce. Attention, cette opération doit se faire dans l’obscurité.

  6. On enroule le film sur lui-même et on attache l’amorce sur l’axe. Attention ! les cartouches 126 sont faites pour contenir de quoi faire 12 ou maximum 24 poses. Vous ne pourrez donc pas charger la totalité d’une 36 poses dans la cartouche 126. J’ai mesuré pour vous la longueur d’un film de 126, elle est de 80 cm. Ce que vous pouvez faire, c’est de couper un fil de 80 cm de longueur qui pourra vous servir de règle pour mesurer votre film (ben oui vu que vous êtes toujours dans le noir =) ).

    Et on bobine son film...

    Et on bobine son film… Attention, cette opération doit se faire dans l’obscurité.

  7. On positionne l’ensemble dans la cartouche.

    On place le film dans la cartouche.

    On place le film dans la cartouche. Attention, cette opération doit se faire dans l’obscurité.

  8. On ferme l’ensemble et on calfeutre tout autour en laissant tout de même l’axe libre de tourner.

    Le scotch reste mon ami!

  9. Et voila ! on a plus qu’à positionner la cartouche dans votre appareil préféré. Pour plus de précaution vous pouvez calfeutrer l’ouverture présente à l’arrière de votre appareil avec du scotch noir.

    Y’a plus qu’à charger!

3. Remarques importantes

La première est que la face intérieure est « ouverte » sur le film. Cela correspond donc à votre amorce. Si vous avez peur de voiler votre film chargez le dans le noir.

La seconde est que les perforations d’un film 135 ne sont pas les mêmes que celle d’un film 126. Pour pouvoir avancer correctement le film, il faut presser le déclencheur et amorcer deux ou trois fois la pellicule. Cela avancera correctement le film!

Face intérieur de la pellicule

Enfin, vous n’avez pas de compte pose. A vous d’estimer, le nombre de poses qu’il vous reste. Si vous êtes comme moi, vous vous ferez avoir et ferez tout plein de photos qui ne seront jamais sur votre film =).

Pour développer, vous n’avez plus qu’à décharger votre appareil (de préférence dans le noir). Retirez le scotch qui vous a permit de calfeutrer votre cartouche et récupérer votre film. Faites votre petite cuisine de développement, et profitez de vos clichés fait avec votre appareil en format 126!

Voila ce qui arrive quand le film chargé était déjà exposé… oups

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

9 thoughts on “DIY: Charger une cartouche de 126 avec un film 35 mm

  • 30 août 2014 at 23 h 54 min
    Permalink

    Bonjour,
    Merci pour ce tuto, très intéressant !
    Ou avez vous trouve cette ancienne cartouche ?

    merci

    Reply
  • 2 juillet 2015 at 18 h 22 min
    Permalink

    Bonjour ,
    Merci pour ce tuto parfait. Juste une question : ne pouvant malheureusement pas , me constituer une chambre noire , puis-je faire développer mes films à la FNAC ou Espace Culturel Leclerc ( ex) en les amenant dans une boîte de film 35 MM ? en vous remerciant pour votre site génial , et votre réponse . Amicalement , Melanie ,

    Reply
  • 24 juillet 2015 at 13 h 38 min
    Permalink

    Bonjour,
    tres bon tuto…il me reste cependant une petite question, mes deux appareil 126 (un clikomat ainsi qu’un instamatic 33) n’ont pas de levier d’armement, ce dernier se fait en tournant une molette. Comment donc gérer l’avance du film.
    Cordialement,
    retrouvez moi sur : https://www.flickr.com/photos/labech/

    Reply
  • Pingback: Saga Instamatic – La boîte à photos

  • 9 mars 2017 at 13 h 26 min
    Permalink

    Bonjour et merci pour l’astuce,

    Comment rembobiner la pellicule 35 pour l’amener au labo? J’envisage l’achat d’un Kodak instamatic 50.

    Merci,
    Lucie

    Reply
    • 9 mars 2017 at 14 h 07 min
      Permalink

      Pardon j’avais mal lu…
      Par contre, je me demande quand même comment transporter la pellicule finie au labo sans l’exposer au jour…. une idée?

      Reply
      • 14 mars 2017 at 10 h 06 min
        Permalink

        Je pense que tu peux utiliser un manchon pour la mettre dans une boite noire et après hop… au labo =)

        Reply
        • 14 mars 2017 at 10 h 21 min
          Permalink

          Merci! Sinon je pensais à une boîte de pellicule noire recouverte d’aluminium… ça devrait faire l’affaire.
          J’ai aussi trouvé ça sur YouTube, plus délicat mais bonne idée!
          https://m.youtube.com/watch?v=DgI2aqTw_sw

          Merci pour votre réponse et bonne journée!
          L

          Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *