Test matériel : Hitawa

Hitawa-01

Hitawa de face

1. Un peu d’histoire

Il y a très peu d’informations sur les origines de cet appareil compact. D’après le site collection-appareils.fr, cet appareil est d’une marque créée par le groupe Paillot entre 1973 et 1974. L’appareil fut distribué par de nombreux magasins parisiens.

L’appareil ressemble beaucoup visuellement à l’Hanimex Compact A ainsi qu’à un Halina 35-600. Il reste assez rare à trouver en France. Les origines de cet appareil semblent être assez méconnues car nous l’avons trouvé fabriqué au Japon, en Chine, en Australie ou encore en France. Personne ne semble vraiment d’accord.

2. L’appareil en détail

  • Origine : indéterminée
  • Date de fabrication : à partir de 1975
  • Format de film : 24×36 (35mm)
  • Cellule : CDS
  • Mode(s) d’exposition : priorité ouverture
  • Sélecteur d’ISO : jusqu’à 400 ISO
  • Retardateur : non
  • Nombre de poses : jusqu’à 36
  • Poids : léger
  • Pile : oui (au mercure)
  • Prix constaté : 15/20 euros

3. Sur le terrain

Comme tout appareil photo de type compact, cet appareil reste d’une simplicité étonnante. On met une pellicule, on choisit son ouverture et on shoote. La cellule se charge de sélectionner la vitesse automatiquement. Le mode de mise au point se fait via des symboles placés sur l’objectif (de 1 m à l’infini).

Hitawa - Sélection de l'ouverture

Hitawa – Sélection de l’ouverture

L’objectif présent est un Anastigmat 40 mm 2.8.  Comme à l’accoutumé, la grille flash se trouve sur le haut de l’appareil.

Hitawa - Sélection des ISO

Hitawa – Sélection des ISO

Le réglage de la sensibilité se fait sur la lentille frontale. Vous pourrez constater que la cellule se trouve également sur l’objectif.

Hitawa - Insertion Pellicule

Hitawa – Insertion Pellicule

4. Verdict

C’est un bon petit compact, super léger et pratique à utiliser. C’est un petit « point and shoot » pas désagréable, malgré le fait que la qualité des images soit assez moyenne. Il aura surement beaucoup plus sa place dans une collection que dans un sac photo.

5. Quelques exemples

Hitawa

Hitawa à Paris

 

Hitawa

Hitawa à la Défense

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

6 thoughts on “Test matériel : Hitawa

  • 24 mars 2016 at 13 h 23 min
    Permalink

    Il a une bonne tête !
    Ses caractéristiques le rapprochent assez d’un Olympus Trip mais celui ci présente l’avantage de fonctionner sans pile. Et la cellule peut détecter une sous-exposition et bloquer le déclenchement. C’est aussi le cas sur ce modèle ?

    Reply
    • 24 mars 2016 at 14 h 00 min
      Permalink

      Non pas à ma connaissance. L’appareil est hyper basic.

      Reply
  • 25 mars 2016 at 0 h 01 min
    Permalink

    Excuses pour mon français . Cet appareil photo comme avec les autres a été très probablement faite par W Haking à Hong Kong . Haking font encore des caméras sous leur marque à la fois Halina et rebadged pour les autres. Sur la base de leur plus tôt et plus rugueuse Halina 500. Le Halina 35-600 est le plus commun vu bien au Royaume-Uni le Prinz Saturn 35 automatique est commun.

    L’obturateur a une serrure semblable au Olympus Trip 35 avec un drapeau rouge dans le viseur . Avec des batteries in situ le travail de réglage du flash comme l’ Olympus (ouverture seulement l’ouverture autant que la lumière permet ) . Mais vous pouvez retirer les piles et prendre des photos avec les réglages du flash dans un mode manuel complet

    Merci pour le link BTW

    Reply
  • 25 mars 2016 at 18 h 16 min
    Permalink

    Bonsoir à tous,
    C’était mon premier appareil photo, mais il était sous la marque PENTOR !

    Reply
  • 22 octobre 2016 at 13 h 54 min
    Permalink

    Je suis intéressé MERCI

    Reply

Répondre à JAOUËN philippe Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *