Test : Film instantané Impossible Project Duochrome Black & Pink

Je me suis procuré ce film instantané dans l’un de mes magasins photos préférés. A ce moment-là, Impossible Project avait déjà changé de nom, se nommant désormais Polaroid Originals. Le pack testé provient donc d’un stock un peu ancien.

Impossible Project Black & Pink

Impossible Project Black & Pink

 

Polaroid Originals

Il faut remonter en 2008. Polaroid Corporation décide d’arrêter la production de film instantané. C’est alors que onze salariés de l’usine de production hollandaise (à Enschende), menés par Florian Kaps et André Bosman, décident de racheter les dernières machines permettant de fabriquer du film instantané. Ils fondent alors « The Impossible Project » avec comme leitmotiv de continuer à faire vivre ce film. Et c’est en mars 2010 que sortira la nouvelle émulsion noir et blanc pour les appareils de type SX-70.

Suite au rachat de Polaroid Corporation en 2017, ils deviennent officiellement Polaroid Originals le 13 septembre 2017. Cette étape est cruciale car cela permet désormais d’utiliser le format Polaroid avec les cadres blancs.

Durant toutes ces périodes, de nombreux films avec plusieurs émulsions différentes (et à chaque fois améliorées) sont sorties : différentes couleurs de cadres, des plus simples aux plus fantaisistes, changeant également la manière d’envisager et d’aborder la photographie instantanée.

Informations sur le film

  • 8 films sont présents dans la cartouche
  • Une pile est incorporée dans la cartouche
  • Taille du film  : 8,8 x 10,7 cm
  • Taille de l’image : 7,9 x 7,9 cm
  • Appareil de type Polaroid 600, Polaroid Impulse et pour les caméras Impossible.
  • Sensibilité : 640 ISO
  • Date de production du film testé : 07/2017
  • A garder dans un endroit frais, de préférence au frigo.
  • Prix constaté : 16 euros
  • Film à cadre noir avec une prédominance de rose dans l’image

Vous l’aurez surement deviné mais le film Black & Pink utilise la même chimie que celle du noir et blanc excepté que le blanc laisse donc sa place au rose, ce qui donne la teinte et la caractéristique du film. Les bords blancs définissant habituellement le cadre sont noirs.

Une fois l’image prise et sortie de l’appareil, l’image commence à apparaître dès la première minute. Le temps complet de développement se situe aux alentours de 5 à 10 minutes.

Par précaution et par ancienne habitude des premiers films Impossible Project, dès que qu’une image sort de l’appareil, je la glisse immédiatement à l’abri de la lumière dans la boite en carton.  Je protège le film sortant grâce au carton noir, celui où se trouve toujours une citation.

Le film instantané duochrome Black & Pink est distribué sous un autre packaging. Désormais Polaroid Originals, le film se nomme « Pink » tout simplement. Information qui pourrait également être intéressante, il existe la version bleue, nommée … « Blue » (C’est bien, je vois que vous avez suivi l’idée !).

Verdict

J’utilise peu de films Polaroid Originals pour deux raisons :

  • Le coût assez élevé, plus de 2 euros par film,
  • Le résultat qui peut être aléatoire suivant les lots.

Bon après, c’est le jeu. Polaroid Originals joue très bien avec les défauts et ne s’en cache pas. Cela en fait même une force car on s’approche toujours vers de l’inattendu.  On n’achète pas non plus les films instantanés pour les stocker et les utiliser quelques années plus tard. La chimie couleur et la caractéristique des films ne permettent pas de jouer avec les temps.

Retournons à notre pré-occupation : le film.

D’une manière générale, ce film m’a bien fait rire. Il ne me servira surement pas pour un projet photo actuel mais il permet d’aborder l’instantané d’une manière particulièrement fun. Polaroid Originals sont les seuls actuellement à proposer ce type de film duochrome et on sent bien que l’objectif est de sortir un peu de la photographie instantanée traditionnelle.

Si vous avez encore un vieil appareil polaroid, regardez tout de même si le film se trouve encore chez Polaroid Originals. Le fait que l’on puisse réutiliser d’anciens appareils, de famille ou de brocante, en font un film intéressant.

Les images s’affichent bien entre 5 et 10 minutes. Petit rappel, les premiers films devaient être développés dans le noir en 45 minutes.

Les images sont devenues un peu plus ternes au bout de 2/3 jours et rien n’a bougé depuis. Je m’attendais à du rose plus pêchu. Cela va être un peu plus compliqué à montrer car j’ai du jouer avec pas mal de curseurs sur le logiciel de scan pour retrouver plus ou moins les couleurs du film.

Ce qui est assez étonnant car les photos ont été réalisées à un moment de la journée où le soleil était le plus présent (entre 12 h et 14 h) avec des zones bien blanches. Les photos réalisées avec le flash avaient également cette même particularité. Le curseur de l’appareil, l’équivalent d’un +1/-1 était réglé au milieu.

Pour conclure, le film est fun, bien réalisé dans son ensemble. Les cadres ne sont pas vraiment noirs, on dirait plus un marron se rapprochant du noir. On voit bien par endroit la chimie qui s’est mal étalée.

Un film plus artistique que conventionnel qui vous sera utile si vous avez envie de sortir de vos couleurs habituelles.

 

Images d’exemple

Toutes les photos ont été réalisées avec un Polaroid Supercolor 635, modèle avec flash intégré. Les Polaroids ont été scannés directement depuis la vitre et ont été retouchées (couleurs et courbes de niveaux seulement) afin d’essayer de coller au maximum à ce que l’on peut voir sur le polaroid.

 

Impossible Project : Pink & Black

Impossible Project : Pink & Black

 

Impossible Project : Pink & Black

Impossible Project : Pink & Black

 

Impossible Project : Pink & Black

Impossible Project : Pink & Black

 

Impossible Project : Pink & Black

Impossible Project : Pink & Black

 

Vidéo

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

3 thoughts on “Test : Film instantané Impossible Project Duochrome Black & Pink

Répondre à Rémy Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *