Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Lomography qui sort un appareil à construire soi-même et surtout qui nous propose de le tester… Vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion pour utiliser mes petits didous…

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Rhooo la jolie boite

1. Le concept

Le Konstruktor est un appareil en plastique, que vous achetez en pièces détachées et que vous montez vous même. A l’achat, l’appareil est présenté dans une jolie boite en carton contenant toutes les pièces nécessaires au montage de la bête (et même un tournevis). C’est bien rangé, bien classé. Au niveau des fascicules qui vous sont fournis, vous avez, bien sûr, le mode d’emploi et de quoi personnaliser un minimum votre futur Konstruktor.

Passé l’excitation de l’achat, on passe à l’action. Premier conseil : déballez tout sur une table nette et rangez les différentes pièces de sorte à ne pas vous mélanger les pinceaux plus tard. Si vous avez peur de vous lancer, il y a de nombreuses vidéos sur le net pour vous familiariser avec le processus.

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

On classe bien toutes les pièces

Je n’ai pas trouvé le montage très compliqué (même si des fois, j’aurais aimé avoir un doigt ou deux de plus). Le mode d’emploi est plutôt clair. J’ai mis 1 h 30 montre en main. Par contre, il y a un piège : les vis. Dans un sachet, vous avez quatre types de vis différentes. Soit ! Mais comment faire quand on a la vue d’une taupe pour différentier un type de vis d’un autre ? Autre petite chose, il n’y a marqué nulle part combien de vis vous devez avoir au total. Alors quand à la fin de votre montage, il vous reste quelques vis en main, vous vous demandez si c’est normal !

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Vous arrivez vous à distinguer les différentes vis ?

Un petit regret : la chambre est déjà montée. Je trouve cela dommage car c’est la partie la plus intéressante à monter, à mon sens. Après je peux comprendre que cela soit plus délicat ou que cela prenne trop de temps mais je pense que cela enlève beaucoup au coté ludique de l’appareil.

Une fois l’appareil monté, vous pouvez laisser libre court à votre créativité pour la personnalisation. Pour ce faire, Lomography vous fournit un ensemble d’autocollants, mais vous pouvez faire ce que vous voulez : peinture, mosaïque, papier peint, ciment…. A vous de voir selon vos goûts.

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Alors heureux ?

2. Prise en main

Maintenant la prise en main. La chargement s’est très bien passé. Par contre le changement de vue est un peu plus délicat. Pour ce faire, il vous faut tourner la manivelle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à…. ben que ça bloque… N’essayez pas de forcer, vous allez tout casser. Je me suis sentie obligée de bien tenir le dos de l’appareil fermé pendant cette manipulation de peur que la lumière rentre. En effet, la roue crantée censée emmenée le film, loupe parfois un cran, entraînant un léger mouvement du dos de l’appareil. Je ne sais pas si c’est dû à un problème au montage ou de l’appareil.

Le Konstruktor possède un compte pose. Maintenant ce dernier étant simplement une rondelle non fixée à l’appareil, un petit tour dans mon sac à main et elle est toute retournée…. De plus, rien de vous empêche de déclencher plusieurs fois sur une même vue. Alors faites attention de toujours bien changer de vue.

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Trois prises pour le prix d’une !

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Double exposition non volontaire =)

Quand vous souhaitez prendre une photo, n’oubliez pas de remonter le miroir (levier à gauche de l’objectif). La visée se fait par un viseur de poitrine, ce qui vous demandera un petit temps d’adaptation si vous n’en avez pas l’habitude. Une petite loupe sur le viseur poitrine vous aidera pour la mise au point.

3. Verdict

Pour conclure, je trouve c’est un concept sympathique pour un prix tout à fait raisonnable. Je regrette que l’on ne puisse pas monter la chambre. Les possibilités en terme de personnalisation sont ce que je préfère le plus(je vous monterai prochainement ce que j’en ai fait =) )…

Test konstruktor diapo014

Il est pas beau notre Raphael ?

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Sont pas beaux mes pieds ?

Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

Ah Paris

 

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

17 thoughts on “Test du Konstruktor: le DIY par Lomo

  • 23 août 2013 at 23 h 29 min
    Permalink

    Je trouve que c’est bien sympa de la part de Lomo de sortir un appareil de ce type : même si l’on ne peut effectivement pas monter la chambre, ça reste quand même ludique et ça peut être un cadeau sympa à faire. Les photos pour ce que j’en ai vu sont correctes, et pour une fois le prix reste à la portée de toutes les bourses !

    Reply
  • 7 septembre 2013 at 14 h 09 min
    Permalink

    Je viens de monter le mien, le principe est génial! Je teste bientot 🙂
    En ce qui concerne la chambre, tu peux la monter en fait. Enfin il t’explique comment faire dans le mode d’emploi (après le « How to build »). Mais il l’a donne déjà monter parce que ça peut être assez délicat, il faudrait pas abîmer le miroir, etc.

    Reply
  • 12 décembre 2013 at 10 h 29 min
    Permalink

    Salut;
    Il est possible de changer l’objectif ??? Par exemple de mettre un objectif fish eyes dessus ??

    Reply
    • 12 décembre 2013 at 19 h 36 min
      Permalink

      Bien sûr que si c’est possible de changer l’objectif, c’est officiellement un reflex. Mais pour l’instant il n’y a pas d’objectif fisheye sorti pour le Konstruktor. Mais il y deux accessoires pour l’objectif de base qui viennent de sortir à ajouter sur l’objectif déjà en place: une lentille pour gros plan et une pour macro.

      Reply
  • 15 juin 2014 at 22 h 13 min
    Permalink

    Comment est-ce que tu fais pour les développer au final? Merci de ta réponse.

    Reply
      • 16 juin 2014 at 7 h 52 min
        Permalink

        D’accord merci beaucoup. 🙂 C’est pour un cadeau a mon petit ami, et j’ai peur que ce soit un cadeau « empoisonné » avec le prix du revenu du développement des photos. Le matériel est-il cher? Et le technique adapté pour un amateur en la matière? Merci encore.

        Reply
        • 16 juin 2014 at 17 h 38 min
          Permalink

          Si ton ami a l’intention de faire régulièrement de la photo, le prix du matériel est vite amorti.

          Par contre, si c’est juste pour essayer, un développement en labo sera plus adapté.

          Reply
  • 23 juin 2014 at 0 h 07 min
    Permalink

    Bonsoir,
    Je vais commencer le montage de mon appareil, cependant j’ai une question au niveau de la chambre 🙂 faut-il enlever le plastique bleu déjà positionné à l’intérieur ? :s
    Merci de m’éclairer sur ce petit doute 🙂

    Reply
    • 26 juin 2014 at 11 h 59 min
      Permalink

      Le film bleu est a retirer à la fin du montage afin d’éviter les rayures… (mais c’est de mémoire)

      Reply
  • 5 janvier 2015 at 22 h 35 min
    Permalink

    Bonjour, à quel moment et comment enlever le film de protection sur le miroir de la chambre ? Merci.

    Reply
  • 31 août 2015 at 15 h 20 min
    Permalink

    héhé mon goût pour l’argentique est venu de ce petit appareil. Je suis une très grande fan du DIY et je me suis permise un auto-cadeau d’anniversaire. Cependant, cet achat a eu un effet pervers… Maintenant je lorgne sur les argentiques dans les braderies….

    Reply
  • 27 janvier 2016 at 11 h 41 min
    Permalink

    Mon mari m’a offert le konstruktor …. j’ai adoré le monter… bon, j’avoue que celà m’a pris un peu plus de temps que les 1à2 heures recommandées…. mais j’ai pris mon temps…. Maintenant je veux le tester…. il faut acquerir une pellicule 35mm, oui mais laquelle choisir????

    Reply
    • 27 janvier 2016 at 22 h 40 min
      Permalink

      Celle que tu veux ! Il y a l’embarras du choix ! Par contre pour un premier test prends en une pas trop chère ^^

      Reply
  • 10 janvier 2017 at 9 h 00 min
    Permalink

    au bout du compte, la démarche est amusante, mais finalement je préfère les euros que j’ai dépensé pour acheter des « vrais » reflex d’occase. pour moins cher que la maquette plastique, j’ai pu acheter les Canon AE1, AL1,EOS3000N, EOS3000V, NikormatFT2, Miranda Sensorex, Praktika (au poids, à Berlin), Exakta, etc… Tous équipés d’objectif ou de zoom.
    Monter la maquette, c’est un bon exercice à faire avec les enfants avant de leur donner l’un des précités, si ils accrochent à l’argentique. Ça reste une maquette plastique d’initiation.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *