Test : Adox Scala 160

La famille des inversibles noir et blanc est assez réduite. Alors quand Nation Photo m’a proposé de vous présenter la pellicule Adox Scala 160, j’ai sauté sur l’occasion.

La pellicule Adox Scala 160

Malheureusement uniquement disponible en format 135, l’Adox Scala est un vrai film inversible et non pas un négatif pouvant être traité en positif.

L’utilisation de la pellicule se fait sans aucune difficulté. Pensez tout de même à régler manuellement la sensibilité (160 ISO) sur votre appareil photo. En effet, la cartouche ne possède pas de code DX. Cela implique également de l’utiliser dans des appareils qui vous permettent ce genre de réglages et qui donc ne sont pas « tout automatique ».

Petites patounes en Adox Scala 160

Cette sensibilité de 160 ISO est, à mon avis, un bon compromis faisant de ce film, un support très polyvalent utilisable aussi bien en intérieur qu’en extérieur.

Je ne peux vous parler des subtilités de développement car j’ai laissé cette étape cruciale dans les mains expertes de Nation Photo. Mais promis un jour, je vous ferai un topo sur le développement de l’inversible noir et blanc !

Premières lectures en Adox Scala 160

Le résultat m’a agréablement surprise. Je m’attendais à quelque chose de très contrastée (expérience issue d’autres films inversibles noir et blanc) et en fait, les images sont douces. La gamme de gris est super agréable car très étendue. Les hautes et basses lumières sont rarement bouchées et les images présentent des détails bien sympathiques.

Tuiles en Adox Scala 160

Petite subtilité : ce film peut également être développé en négatif. Mais ce serait gâché, non ? En tout cas, n’hésitez pas à nous faire des retours si vous avez fait le test.

En bref, une bonne pellicule inversible noir et blanc à mettre entre toutes les mains et que l’on souhaiterait développer en d’autres formats !

Rencontre mortelle en Adox Scala 160

Merci également à Nation Photo pour les scans haute qualité !

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

4 thoughts on “Test : Adox Scala 160

  • 15 juin 2017 at 12 h 00 min
    Permalink

    Tiens, c’est vrai, ça, je n’avais jamais réalisé qu’il n’y a pas de film inversibles en N&B. Je serais curieux de tester! Merci 🙂

    Reply
    • 3 juillet 2017 at 19 h 36 min
      Permalink

      (à l’auteur de l’article)
      Merci pour la présentation de ce film que je ne connaissais pas. Votre texte donne très envie de tester, même le test en « développement négatif »…
      (à) crazyfrenchguy)
      Mais il y a eu la très fameuse Scala Agfa, en 200 ISO mais qui supportait très bien d’être poussée. Seul le labo Arka Dupon était habilité à la traiter. J’en ai utilisé plusieurs, avec de magnifiques résultats. Je crois même qu’il y a eu, dans le passé, un film inversible noir et blanc chez Kodak mais là, je ne suis sûre de rien.
      (et à nouveau à Anaïs C.:)
      Le nom « scala » indique-t-il que ce film est une reprise de la scala agfa, avec quelques modifications? Et ce film ne continue-t-il pas à être fabriqué par une autre marque qu’Agfa?

      Reply
  • 1 septembre 2017 at 13 h 29 min
    Permalink

    J’ai hâte de savoir comment il faut développer ce type de film et comment obtenir en suite des tirages ou autre projection. Merci a ceux qui me feront le plaisir d’une réponse

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *