Festival Aperçu : 1ère édition Argentique

Affiche festival aperçu 2017

Festival Aperçu en 2017

 

L’association OPIC organise son premier festival de photographie à Lyon. Il se déroulera du 3 au 30 juin 2017. Sa première édition parlera de photographie argentique et en plus, nous en sommes partenaires ! Rencontre avec Kenia Sadoun qui a chaleureusement répondu à nos questions.

Bonjour Kenia, peux-tu nous parler de cette première édition s’il te plait ?

Bonjour. Elle sera consacrée à la photographie argentique au sens large. C’est un thème vaste mais nous y tenions afin de pouvoir présenter des créations variées allant du reportage documentaire à la pratique de procédés anciens, en passant par le collage ou l’installation.

Nous faisons le choix de rémunérer les artistes présentés et tenons à ce que le festival soit gratuit et accessible au plus grand nombre.

Comment est venue l’idée de créer un festival photo ?

On enviait beaucoup ce qui se faisait ailleurs comme à Sète avec Images Singulières, à Toulouse avec ManifestO ou le festival Circulation(s). Même si Lyon est une des plus grandes villes de France, on trouvait que de ce côté cela manquait réellement de dynamisme et n’étions pas satisfaits de ce qui se faisait comme manifestation photographique jusqu’à maintenant.

Loin de nous l’idée de penser que notre projet serait parfait. Mais pourquoi pas tenter le coup en proposant quelque chose qui nous plaise et qui corresponde à nos valeurs ?

Côté programmation, que va-t-il se passer durant ce mois de juin ?

Il y aura dix expositions : neuf de photographes professionnels d’univers différents et une consacrée aux lauréats du concours lancé aux étudiants de la région Auvergne Rhône-Alpes.

Certains des auteurs travaillent de manière exceptionnelle avec le médium argentique, c’est leur marque de fabrique. Une partie des tirages seront des originaux, d’autres seront des impressions numériques faites à partir des scans de négatifs. Nous sommes ouverts à toutes les propositions.

Il y aura aussi des ateliers que nous mettons en place auprès de MJC ou centres sociaux, ainsi qu’en laboratoire afin de permettre aux intéressé(e)s de pouvoir s’initier à certaines pratiques photographiques.

Nous organiserons également des soirées de projections de films documentaires sur la photographie.

Quels sont les lieux où se dérouleront les activités du festival ?

Les expositions auront lieu dans différentes structures de la presqu’île essentiellement : galeries l’Abat-jour et Item, bibliothèque du 1er arrondissement, université Catholique (dans la rotonde de l’ancienne prison Saint Paul), université Jean Moulin pour le concours, avec pour lieu central la grande Galerie des Terreaux.

Mais nous sommes aussi en train de mettre en place une exposition en plein air à Villeurbanne.

Comment se finance le festival ?

Avec les moyens du bord malheureusement. Les structures de subventions publiques et les mécènes sont très frileux sur les premières éditions de projets, sans parler du « contexte politico-économique » et des nombreux projets qui tentent de voir le jour dans les grandes villes.

Nous avons tout de même eu un premier soutien public de la part de la Métropole de Lyon et également celui de la SAIF, mais cela ne représente qu’une petite partie du budget dont nous avons besoin.

On se débrouille comme on peut en organisant des brocantes, des petits événements et bien sûr avec une campagne de financement participatif. Notez que les membres du bureau travaillent tous bénévolement sur ce projet.

Nous aimons l’argentique et nous avons cru voir un bar à bobineuses… Peux-tu nous dire exactement ce que c’est ?

Il s’agit de mettre à disposition les quelques bobineuses que nous avons en proposant aux adhérents de l’association d’acheter leurs films au mètre, à des prix avantageux (on commence à 2€ pour des films de 12 poses). En payant leur cotisation, les nouveaux adhérents obtiennent leurs 2 premières capsules rechargées en 36 poses. Puis tous les mois nous proposons un rendez-vous où ils peuvent venir les recharger.

Nous souhaitons participer (bénévolat, participation financière, etc.). Comment peut-on faire ? Quelles sont les possibilités ?

Bien sur nous avons besoin d’une grande aide financière. Vous pouvez nous aider en participant à notre campagne sur kisskissbankbank mais vous pouvez aussi faire un don ou tout simplement adhérer à l’association directement sur le site du festival.

On a tout autant besoin d’aide en matière de diffusion. Alors COMMUNIQUEZ ! Nous faire connaître est indispensable.

Et naturellement, toutes les compétences motivées sont les bienvenues. Nous sommes preneurs de toutes propositions, même si il est vrai que pour l’aide physique, c’est bien plus pratique si vous êtes à Lyon. Sachez qu’on a toujours besoin de bras et de cerveaux !

Comment rentrer en contact avec vous ?

Nos contacts sont sur le site internet du festival (www.festival-apercu.com). Mais vous pouvez aussi nous contacter via Facebook, Twitter. Il y aura toujours une personne pour vous répondre !

Toute l’équipe de Dans ta Cuve ! se joint à celle de l’association OPIC et nous espérons que cette édition sera le premier d’une très longue lignée !

Merci Kenia pour avoir répondu à nos questions.

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

One thought on “Festival Aperçu : 1ère édition Argentique

  • 13 mars 2017 at 15 h 49 min
    Permalink

    Bjr : Je suis « argentiste » pure c’est dire que l’expo a Lyons est pour moi une bonne idée , et si je peux être utile a qq chose ce sera avec grand plaisir . J’appartiens a un club (Vallon en Sully) exclusivement tourné vers l’argentique L’an dernier , le club d’Yzeure , proche banlieu de Moulin , bien que presque uniquement Numérique m’a sollicité pour etre l’invité d’honneur d’un exposition. A quatre-vingt printemps et 60 ans d’amateurisme , je pense avoir une certaine expérience J’habite le 03 soit a moins de 3 heures de voiture de Lyons . Cordialement Y Br

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *