Dans ton Sac ! avec Jean-Yves Gargadennec

Étant de fidèles lecteurs de Japan Camera Hunter, nous avons décidé de vous proposer une rubrique « Dans Ton Sac ! », une sorte de version française de la rubrique In Your Bag afin que nos auditeurs puissent s’exprimer librement sur leur matériel, leur manière de travailler, etc.

Aujourd’hui, nous avons l’honneur de vous présenter le sac de Jean-Yves Gargadennec.

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

« Bonjour,
Je vous remercie de contribuer à défendre l’argentique.
La photographie c’est la vie, nous nous construisons au travers de rencontres importantes avec une part de hasard et de chance : être prêt au bon moment, cela demande un minimum d’entraînement, de réflexion avant l’acte.

Dans mon parcours, j’ai appris concrètement à faire mon sac le lendemain du 4 février 1994, jour de la manifestation des marins pêcheurs à Rennes. Je savais que la contestation rennaise allait être dure, mais avec mon manque d’expérience de l’époque, je me suis organisé sans appréhender le sujet et les possibles variations de cette révolte urbaine. Je suis donc parti avec un boitier OM, un 50 mm et deux films noir et blanc…

Au final de cette folle journée, j’ai pu constater que je n’avais pas produit une série complète de ce moment historique. Le pire, c’est le moment où je me suis réfugié dans un bar pour me protéger de l’aveuglement des grenades lacrymogènes tombées en nombre. Ce lieu était bondé, nous étions dedans comme prisonnier. En me montrant sa feuille de paie, un marin pêcheur me fait face en hurlant son désespoir. Moment fort qui traduisait la souffrance d’une profession, ma photographie était dans ce bistrot à l’écart des affrontements. Parti le matin sans mon objectif grand angle, dans un petit troquet sans place et sans recul possible, la leçon était sévère : « je regardais l’action mais je ne pouvais pas figer la séquence ! » J’ai pensé à la phrase d’André Kertesz « Les plus belles photos sont celles que je n’ai jamais prises. » Cela ne m’a pas réconforté.

Depuis ce jour, ma façon de me projeter dans le métier a changé. Je prépare mon sac ou mes sacs avec une rigueur absolue, c’est l’une des premières étapes de ma prise de vue.

Je possède plusieurs sacs suivant le travail à réaliser et les situations. Pour votre rubrique « Dans ton sac » je vous présente mon « quotidien », ma sacoche simple de tous les jours : un sac toile en bandoulière lambda style « armée » auquel j’adjoins une mousse de protection, une peau chamoisée, un chiffon objectif, un fond en cuir et au minimum six films 135 ou 120. Un boîtier Olympus OM1 avec optique 50, 35, 28 ou un Rolleiflex et une cellule Sekonic. »

Voici quelques images réalisées par Jean-Yves :

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

 

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

 

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

 

Crédit Photo : Jean-Yves Gargadennec

 

Merci Jean-Yves ! Vous pouvez retrouver son travail sur son site.

Si vous aussi, vous souhaitez participer à notre rubrique « Dans Ton Sac ! », vous savez ce qu’il vous reste à faire :

  • Prendre une jolie photo de votre sac,
  • Préparer une petite description de ce dernier,
  • Nous envoyer le tout via le formulaire de contact présent sur le site !

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

One thought on “Dans ton Sac ! avec Jean-Yves Gargadennec

  • 19 juillet 2017 at 15 h 52 min
    Permalink

    Photographe talentueux et défendant avec beaucoup de passion l’argentique. Ce qui est une bonne chose en perspective car les professionnels de nos jours optent surtout pour le numérique, qui est une image de l’avancé technologique.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *