Loading...
ChimieLe laboratoire

Test : 1 Bain c’est tout !

Aujourd’hui, je viens vous parler d’une chimie un peu particulière. Le révélateur/fixateur, 1 Bain c’est tout du Studio Baxton.

1 Bain c’est tout !

 

1 bain c’est tout est un projet visant à combiner le révélateur et le fixateur en une seule et unique chimie. Cela peut s’avérer pratique.  Une campagne Ulule créée et terminée en juin 2019 n’a pas remporté le succès escompté mais nous sommes très fiers d’avoir pu tester ce nouveau mono-bain.

Le studio Baxton est à la fois une boutique, un studio (notamment collodion) et une galerie, le tout sur deux étages entièrement dédiés à la photographie argentique à Bruxelles, en Belgique.

Les combinaisons révélateur/fixateur ne sont pas des nouveautés et pourtant, ce n’est pas le produit classiquement utilisé pour tirer ses images noir et blanc. Et de ce fait, je n’avais jamais eu l’occasion de tester une telle chimie.

La préparation est hyper simple: un volume de chimie auquel on ajoute un volume d’eau, en 1+1. On mélange délicatement et hop, directement dans le bac pour tirage. Il est conseillé de l’utiliser à température ambiante d’un peu plus de 20°C. Une latitude entre 20°C et 28°C est acceptable.

Le procédé est le même qu’habituellement. Vous insolez votre papier pour tirage noir et blanc à l’agrandisseur (ou par tirage contact) mais au lieu de le mettre dans un bain de révélateur simple, vous le mettez dans votre solution d’1 bain c’est tout. Au bout d’une dizaine de minutes, vous passez votre tirage dans un bain d’eau pour le laver. Pour ce lavage, j’effectue au moins 3 bains de 5 minutes chacun sous agitation afin d’éliminer un maximum de chimie. Et on finalise avec un séchage tout ce qu’il y a de plus classique également.

J’ai pu essayer cette chimie sur papier tirage classique (type Tetenal) et sur émulsion liquide couchée sur papier aquarelle ou sur verre. Dans tous les cas, les résultats furent satisfaisants. Attention tout de même au temps d’action de la solution. Personnellement, je l’ai augmenté jusqu’à 15 min pour être sûre de la fixation des images.

Emulsion liquide sur papier révélée avec la chimie 1 bain c’est tout

Autre petit bémol de ce test, j’ai l’impression que la solution n’est pas stable dans le temps. En effet, elle s’obscurcit assez rapidement, rendant la lecture de l’image difficile, et laisse dans les bacs un dépôt irisé (notamment lors de mes tests en émulsion liquide sur verre).

En définitive, une solution pratique pour qui veut se détacher des trois bains habituels mais nécessitant, de mon point de vue, une certaine expérience du tirage pour contrôler le processus.

 

Quelques liens supplémentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *