Test : Film Z de chez Washi

Test du film Washi Z

Test du film Washi Z

Dans la grande famille des pellicules produites par Film Washi, nous aimerions vous présenter la pellicule Z, une 400 ISO de 24 poses !

Film Washi

Film Washi est la plus petite entreprise de production de supports photographiques argentiques. Elle a été fondée en 2013 par Lomig Perrotin et est basée à Saint-Nazaire, en France. Sa spécialité réside dans la fabrication de films artisanaux ainsi que la conversion de film industriel. Film Washi propose une large gamme de films aux rendus uniques et hors normes.

Détails Techniques

Ces informations sont extraites de la fiche technique disponible sur le site officiel en cliquant ici. Le film Z est donc un film noir et blanc pour appareil 135 d’une sensibilité de 400 ISO et permettant de réaliser 24 poses. Suivant vos appareils, il est possible de faire quelques images de plus. L’une des caractéristiques de ce film est d’avoir un rendu assez proche d’un film infrarouge négatif grâce à sa sensibilité spectrale allant jusqu’à 750 nm. Les tons verts sont séparés et un fort contraste est présent.

A la base, ce film est destiné à la photographie aérienne, notamment la cartographie. Sa sensibilité dans l’infrarouge permettant de mieux différencier les massifs de végétations.  Film Washi recommande cette pellicule pour les paysages permettant d’avoir de beaux contrastes.

Nom Z
ISO 400
Nombre de poses 24
Grain Faible
Base Polyester 100 µm
Prix constaté – de 10 euros

Comment développer la pellicule ?

D’après la fiche technique de la pellicule, il est conseillé de développer la pellicule en utilisant les temps de développement suivant :

Ilfosol 3 (1+9) 4 min 50 à 20°c
Kodak D-76 (stock) 10 min à 20°c
Rodinal (1+25) 7 min à 20°c
XTol (stock) 20 min à 20°c

Au cas où votre révélateur ne serait pas listé dans la fiche technique, nous vous invitons à chercher les temps en s’appuyant sur les temps d’une Ilford Delta 400 exposée à 400 ISO. Dans mon cas, je suis parti sur un développement au Kodak D76 1+1 et sur du Ilford Rapid Fixer.

Washi Z

Washi Z sur une table lumineuse

Côté labo, je n’ai rencontré aucun souci pour mettre la pellicule en spire et procéder à son développement. J’ai opéré trois pré-mouillages de 2 minutes chacun. Un mélange d’une couleur très brune voire quasi noire en est sorti. Au bout de 3 fois, l’eau était plus claire. J’utilise le pré-mouillage dans le cas où le révélateur n’est pas en bain perdu afin de moins polluer le révélateur et de le garder plus longtemps.

Le développement s’est réalisé en utilisant un processeur Jobo (en rotation continue).  Le reste est standard avec un bain d’arrêt à base vinaigre blanc et du Rapid Fixer en fixateur.

Le séchage n’a pas fait vriller l’émulsion. Détail qui est cool 😉 La pellicule a un « rendu négatif » assez clair, par rapport à une pellicule classique à 400 ISO.  De forts contrastes seront présents !

Sur le terrain

Les photos ont été réalisées avec un Konica Hexar RF sur une pause de midi. Attention cependant, cette pellicule ne possède pas de code DX, il faut donc privilégier un appareil où la sélection des ISO peut se faire manuellement.

Côté rendu, pour une pellicule a forts contrastes, on apprécie beaucoup la récupération et la précision des détails. Récupérer des ciels et des nuages est également très appréciables. En regardant les négatifs, j’avais un peu peur d’avoir de grosses zones noires sans détails et au final non. J’aime beaucoup la pellicule qui mérite d’être mieux maîtrisée.

J’ai hâte d’aller la mettre dans un agrandisseur et de voir si le tirage ne va être trop compliqué.

En revanche, pour se procurer la pellicule, ce n’est pas très difficile. Vous pourrez en trouver un peu partout, notamment chez Nation Photo et chez Boutique MX2.

Photos

 

Film Washi Z - Konica Kexar RF - Kodak D76

Film Washi Z – Konica Kexar RF – Kodak D76

 

Film Washi Z - Konica Kexar RF - Kodak D76

Film Washi Z – Konica Kexar RF – Kodak D76

 

Film Washi Z - Konica Kexar RF - Kodak D76

Film Washi Z – Konica Kexar RF – Kodak D76

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

2 pensées sur “Test : Film Z de chez Washi

  • 15 août 2019 à 11 h 31 min
    Permalink

    Bonjour !
    Merci pour ce petit test sympathique 😉
    Juste un petit détail :
    « J’utilise le pré-mouillage dans le cas où le révélateur est en bain perdu pour moins polluer le révélateur et de le garder plus longtemps. »

    Tu veux éviter de polluer ton révélateur en bain perdu ?

    Bonne continuation 😉

    Répondre
    • 16 août 2019 à 22 h 36 min
      Permalink

      Bonjour,
      Effectivement, il y a eu souci à la relecture 😉 Merci. Je vais corriger.
      A bientôt

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *