Dans ton regard avec Sofy Engel

Cette nouvelle rubrique va essayer d’amener une vision de la photographie légèrement différente à ce que nous voyons actuellement sur le net ou dans des magazines. Chaque auteur va pouvoir s’exprimer librement sur l’un de ses clichés. Qu’il nous parle émotions, techniques ou tout autre raison tellurique, l’auteur essayera de répondre à une question loin d’être évidente… Pourquoi cette image ?

Aujourd’hui, nous accueillons Sofy qui vient nous présenter une partie de son univers. Je vous invite à faire un tour sur son site internet mêlant photographie et poésie.

 

Crédit Photo : Sofy Engel

Crédit Photo : Sofy Engel

 

« J’ai beaucoup d’appareils photos argentiques, pas juste pour le plaisir de la collection mais pour les utiliser et les faire revivre.

J’ai trouvé ce Brownie n° zéro sur internet. J’étais très émue de le recevoir en pensant à toutes les années qu’il avait traversées. En imaginant à qui et à combien de personnes il avait appartenu ou encore quelles photos avaient été prises avec ?

J’ai trouvé, toujours sur internet, une pellicule 127 périmée depuis 1970. Beaucoup de stress au moment où je l’ai insérée dans l’appareil. Et aussi une interrogation existentielle : et si c’était moi qui détenait la dernière pellicule de ce genre ? Et si, en plus, j’insérais mal la pellicule et je ratais toutes les photos ?

Tout s’est bien passé et, mon appareil chargé, je suis allée dans les rues de ma ville, Nancy, et je me suis retrouvée dans la peau d’un photographe d’un autre temps. Pas facile d’utiliser ce tout petit viseur et ces réglages…

La pellicule a été réussie : le développement et les tirages sont fait par mes soins. Comme dans l’image ci-dessus, elles ont toutes ce grain désuet et poétique. J’ai choisi cette cabine téléphonique parce qu’elle aussi est d’un autre temps désormais. Elle n’est plus là depuis plusieurs années. Je passais pourtant devant tous les jours en allant à la fac (on en aperçoit une partie au fond). Je l’ai même utilisée, avant l’arrivée des téléphones portables. »

Merci beaucoup Sofy Engel de nous avoir fait profiter de cette superbe histoire photographique.
Si vous aussi, vous souhaitez vous prêter au jeu de « Dans ton Regard ! », n’hésitez pas à nous envoyer par mail :
  • Une image argentique (de ton choix)
  • Un texte

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *