Test : Instax Mini 90 Neo

Dans la famille des instantanés je voudrais l’Instax Mino 90 Neo de Fuji ? Bonne pioche !

1. Un peu d’histoire

Non je ne vous ferai pas toute l’histoire des appareils instantanés… D’autant plus que l’Instax Mini 90 Neo de Fuji est le dernier né de cette grande famille. Sorti en 2013, cet appareil s’inscrit parfaitement dans la lignée des appareils Instax Mini mais avec un design beaucoup plus « classique » et moins jouet. C’est d’ailleurs ce design qui m’a séduite lorsque je l’ai comparé aux autres appareils Instax.

N'est-il pas mignon tout plein ?

N’est-il pas mignon tout plein ?

2. Instax Mini 90 Neo en détail

  • Origine : Japon
  • Date de fabrication : 2013
  • Format de film : Instax Mini (62x46mm dimensions de l’image)
  • Cellule : intégrée
  • Mode(s) : Macro, Paysage, Sur-impression, Enfant, Fête, Pose B, Flash
  • Vitesse : 1.8 au 1/400
  • Focale : 60 mm
  • Ouverture : f/12,7 et f/22 en macro
  • Retardateur : oui
  • Poids : 296 gr
  • Pile : batterie lithium-ion NP-45A rechargeable fournie avec
  • Flash : intégré
  • Prix : entre 130 et 180 euros

3. Sur le terrain

J’ai adoré avoir cet appareil dans les mains. Il est petit, discret, et sincèrement, son design est super chouette. Malgré le fait qu’il soit en plastique, il présente de jolies finitions. Et en plus, il est plutôt résistant. D’accord, je ne l’ai pas balancé du haut d’un immeuble mais pas de grosse marque d’usure.

Qu'il est beau !

Qu’il est beau !

Au niveau de la prise en main, il est plutôt agréable. Le seul défaut de prise en main que j’ai trouvé, c’est la sangle. Pourquoi l’avoir mise sur le côté ? On en a toujours un bout qui se balade, c’est gênant.

Les différents modes vous permettent d’adapter la prise de vue à votre scène. En effet, l’appareil étant tout automatique, il n’est pas toujours facile de faire la mise au point. Le mode macro m’a beaucoup aidé dans mes séances.

Tous ces modes de prise de vue... On en perd la tête !

Tous ces modes de prise de vue… On en perd la tête !

J’ai trouvé le viseur un peu trop sombre et petit. Il m’a souvent fallu plusieurs clichés pour avoir le cadrage qui correspondait à mes attentes.

Tout petit le viseur, il est !

Tout petit le viseur, il est !

A mes yeux, le seul véritable point noir de cet appareil c’est son film. Le format Mini, bien que pratique, est beaucoup trop petit pour apprécier pleinement le cliché.

4. Verdict

Vous l’aurez compris, cet appareil m’a envouté par son design et son coté passe partout. S’il pouvait exister en format 210, il serait parfait (pour un instantané) ! Pour moi, l’Instax Mini 90 Neo n’est pas un appareil que l’on prend uniquement en soirée. Il peut donner de jolis résultats en studio également.

Le selfie, un des arguments de vente de l'Instax Neo

Le selfie, un des arguments de vente de l’Instax Neo

Attention aux surexpositions (le film est tout de même en 800 iso)

Attention aux surexpositions (le film est tout de même en 800 iso)

Ne fait pas si mal aux yeux le flash intégré !

Ne fait pas si mal aux yeux le flash intégré !

La très bonne surprise de l'Instax Neo en séance intime !

La très bonne surprise de l’Instax Neo en séance intime !

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

4 thoughts on “Test : Instax Mini 90 Neo

  • 25 septembre 2014 at 16 h 18 min
    Permalink

    Petit bilan rapide pour moi (après utilisation en soirée et surtout, une centaine de photos en Birmanie):

    Les +:
    – Instantané. C’est pratique pour partager
    – La taille et le poids
    – Le look
    – Les modes (par rapport aux autres instax mini)
    – le rendu sympatique (mais particulier) des couleurs

    Les -:
    – Une photo instax, ça ne fait pas vraie photo, à cause de la chimie qui se trouve inclue à la photo et épaissit le tirage
    – le format, trop petit pour moi (mais bon, après, mes photos, je trouve que en dessous de 20x30cm, c’est trop petit, et encore…)
    – la netteté. Impossible d’avoir une photo vraiment nette, la faute je pense à la qualité de l’objectif.

    Je suis passé récemment au vrai polaroid (un Land 340), et ben c’est pas du tout la même chose (mais pas le même prix non plus pour le prix des photos: le double soit le prix d’une photo instax wide pour une qualité bien meilleure)

    Laurent

    Reply
  • 4 février 2016 at 12 h 54 min
    Permalink

    comme l’évoque Laurent, pour moi aussi, toutes les photos sont floues… hors quand on regarde les différents articles sur cet appareil, ce n’est pas le cas, certains réussisent bien à avoir les sujets nets…
    auriez vous des conseils ?
    (pour mes exemples : photos prises sans réglages, avec flash, sujets entre 1m50 et je dirais maxi 4m de l’appareil)
    Merci !! 🙂

    Reply
    • 7 février 2016 at 12 h 10 min
      Permalink

      Malheureusement, je n’ai pas de vrais conseils à te donner, étant donné que je n’ai pas eu de problème de ce coté là. Après comme le dit Laurent, l’objectif bien que correct c’est pas non plus une tuerie. Cela peut jouer. D’autre part, le petit format des images ne permet pas de vraiment se rendre compte de la netteté… Encore une fois désolée.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *