Test : film Agfa APX 400 iso

Dans le monde des négatifs noir et blanc, on entend peu parler des films de la marque Agfa dont le film APX 400 iso.

Grâce à notre partenaire MX2 (encore merci Yann !), nous vous le présentons aujourd’hui dans cet article écrit à quatre mains.

La pellicule APX 400 iso d'Agfa !

La pellicule APX 400 iso d’Agfa !

Qu’est ce que le film APX 400 iso d’Afga ?

Les films APX d’Agfa sont des négatifs 35 mm noir et blanc disponibles en 100 et 400 iso. Ils sont disponibles aussi bien en 36 poses qu’en bobine de 30 m.

Avis d’Anaïs

« Alors, sachant que nous avons testé des 36 poses, aucun souci de chargement n’a été détecté. Pour le développement, personnellement, j’ai utilisé du LC-29 en suivant les temps préconisés. Au séchage, surprise : le film ne tuile pas ! Que de joie !

Au niveau du rendu, je trouve que ce film est assez polyvalent et j’aime beaucoup ! Je l’ai souvent utilisé pour des prises de vue très contrastées et quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai constaté que ce film présentait de nombreux détails aussi bien dans les hautes que dans les basses lumières.

Il s’agit d’une version « new » mais n’ayant testé l’ancienne, je ne peux vous dire la différence (oups). Cependant, je trouve que le rendu est très comparable à notre TriX habituelle.

Je n’ai malheureusement pas eu le temps de la tester en la poussant mais si j’en ai l’occasion je vous en reparlerai.

Pour moi, un bon film polyvalent et agréable à travailler.  »

Un pont dans Paris

Agfa APX 400 iso : Un pont dans Paris

 

"Ohhh des cignes"

Agfa APX 400 iso : « Ohhh des cygnes »

 

 

Du contraste et des détails !

Agfa APX 400 iso : Du contraste et des détails !

Avis de Rémy

« J’ai testé l’Afga APX 400 avec un compact, le Yashica T5, et je l’ai développé dans du Ilford LC-29 (1+19).  L’usage du compact était dans le but de faire légèrement différent qu’avec mes acolytes utilisant un reflex de qualité optique bien supérieure. Je n’ai pas forcément cherché des moments particuliers, juste pris des photos rapidement dans la rue sans mesure de la lumière… En même temps, le Yashica T5 ne présente pas de mode manuel 😉

Aucun souci au développement, la pellicule s’insère très bien dans la spire et au niveau du séchage, elle ne vrille pas. J’ai à peine eu besoin de l’aplatir avant le scan.

Malgré l’usage du LC-29 qui donne un rendu assez contrasté, la pellicule offre une belle gamme de gris. Par manque de temps, je n’ai que scanné la pellicule mais elle mériterait de passer sous l’agrandisseur. Le grain reste tout de même assez fin et d’après la documentation officielle, elle permettrait d’être poussée jusqu’à 1600 iso. Je ne suis pas vraiment étonné lorsque je vois les résultats. Le soleil en face ou dans le dos, on arrive à bien exploiter le peu de lumière.

Cette pellicule promet de belles choses même dans des conditions de lumière pas toujours faciles. Les images sont (si on peut le dire) brutes de scan, je n’ai rien retouché à part quelques poussières et poils de chat envahissants. Cette pellicule pourrait être une alternative à l’usage d’une Tri-X.

Les images ont été réalisées en quasiment plein soleil, à l’ombre et ensuite à contre-jour. »

Agfa APX 400 iso - LC29 1+19

Agfa APX 400 iso : La liberté !

Agfa APX 400 iso - LC29 1+19

Agfa APX 400 iso : « Vos papiers s’il vous plait »

Agfa APX 400 iso - LC29 1+19

Agfa APX 400 iso : Même lieu qu’Anaïs et un regard différent

Et vous ? L’avez vous déjà testé ? Qu’en pensez vous ?

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

One thought on “Test : film Agfa APX 400 iso

  • 29 juin 2015 at 22 h 26 min
    Permalink

    Rendu super old school pour ce film, non? Pas beaucoup de contrastes je trouve, et des des noirs pas très profonds.
    Merci pour l’essai et pour les photos, très réussies.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *