Test du Minolta XD7 : une révolution de père en fille

Je pense que l’on a tous un appareil fétiche. Un appareil qui nous tient à cœur et qui nous suivra toute notre vie de photographe. Généralement, c’est celui avec lequel on a commencé la photo. Le mien, il appartient à mon père.

Le Minolta XD7 !

Le Minolta XD7 !

1. Un peu d’histoire

Le Minolta XD7 est considéré comme une véritable révolution dans le monde de la photo. Produit entre les années 1977 et 1982,  il s’agit du premier reflex présentant un mode de priorité diaphragme (mode A) et un mode priorité vitesse (mode S). Le Minolta XD7 a des noms différents en fonction de son pays d’accueil. Aux USA, il est le Minolta XD11 et au Japon, il s’appelle Minolta XD.

Pour la petite histoire, ce boitier et notamment son obturateur serviront de base pour les Leica R4, R5 et R6.

Le Minolta XD7 !

Le Minolta XD7 !

2. Le Minolta XD7 en détail

  • Origine : Japon
  • Date de fabrication : 1977 – 1982
  • Format de film : 135
  • Monture objectifs : MD mais compatible avec toutes les montures Minolta plus anciennes
  • Visée : reflex avec microprisme
  • Cellule : oui (silicium)
  • Mode(s) d’exposition : manuel, priorité diaphragme (mode A), priorité temps (mode S)
  • Vitesses : pose O (1/100, pour utilisation mécanique), pose B, pose X (synchro flash au 1/100) et de 1 sec à 1/1000
  • Sélecteur d’ISO : de 12 à 3200 ISO
  • Correction de l’exposition : -2EV à +2EV
  • Obturateur : à lamelles horizontales, modèle Seiko
  • Retardateur : oui, environ 10 sec
  • Pile : oui (2 x 1,5V de type 357/303) mais fonctionne aussi sans pile
  • Accessoires : les ElectroFlashes de la série X et un moteur Auto Winder D
Le Minolta XD7 !

Le Minolta XD7 !

3. La prise en main

Vous vouliez un boitier reflex tout terrain ? Votre souhait est exhaussé ! Le Minolta XD7 est pour moi LE boitier.

Tout d’abord, parce qu’il est simple d’utilisation. On charge ! On arme ! On déclenche ! Après, à vous de choisir le mode qui vous plait (automatique ou non).

Ensuite, parce qu’il a survécu à de nombreux voyages en Guyane (par plus de 90% d’humidité) ou au Portugal (avec des chutes dans le sable).

Enfin, parce que même s’il n’a plus de piles, vous pouvez toujours l’utiliser en mode mécanique ! Le seul facteur qui vous limitera sera donc votre stock de pellicules !

Le Minolta XD7 !

Le Minolta XD7 !

Au niveau de la prise en main, je la trouve très agréable. Le Minolta XD7 est un boitier entièrement en métal. Bien qu’il soit un peu lourd, on le supporte facilement autour du coup toute la journée.

Ah oui, autre détail qui a son importance : le Minolta XD7 a un viseur lumineux, grand et agréable. D’ailleurs, dans ce viseur, on a toutes les informations nécessaires : le temps de pose recommandé indiqué par des petits voyants lumineux, le temps que vous avez choisi et votre diaphragme.

4. Des problèmes ?

Le seul problème que j’ai eu, ce fut la perte du socle de mon boitier en pleine rando. Et oui ! Une petite vis vous manque et tout le socle vous manque. Mais un petit tour chez mon opticien préféré et l’ensemble fut réparé très vite.

Par contre, si vous avez déjà eu d’autres problèmes, je veux bien savoir lesquels =)

5. Verdict

Je pense que vous l’avez compris, pour moi le Minolta XD7 est LE boitier. Tout d’abord, pour son histoire. Ensuite, pour son coté tout terrain et le fait qu’il soit mécanique et électronique. Et enfin, parce qu’il est simple et très agréable d’utilisation.

En cadeau, je vous mets en lien ici son mode d’emploi.

J'adore les brocantes, pas vous ?

J’adore les brocantes, pas vous ?

"I'm singing in the rain..."

« I’m singing in the rain… »

Une petite soupe ?

Une petite soupe ?

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

One thought on “Test du Minolta XD7 : une révolution de père en fille

  • 30 octobre 2015 at 17 h 23 min
    Permalink

    En général le gros plus des Minolta sont son viseur large et clair. Juste Waow quand on met l’œil sur le viseur. On se demande pourquoi les numériques non pas cette qualité de viseur. 😉

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *