Retour sur les films instantanés Fuji : les Instax

Dernièrement, je vous présentais différents appareils utilisant les films Instax de chez Fuji. Voici mon retour d’expérience sur ces films.

Il existe deux types de films Instax : les Intax Mini et les Instax Wide. Les dimensions des images avec les premiers films sont de 62x46mm, surface qui est doublée pour les Instax wide (62x99mm). Les premiers films sont utilisés avec des appareils « mini » du même style que l’Instax mini 90 neo ou le Lomo’Instant alors que les seconds sont dédiés aux appareils « wide » du style l’Instax 210.

Si l’on met de coté les appareils photos, pourquoi utiliser les films Instax ?

La très bonne surprise de l'Instax Neo en séance intime !

La très bonne surprise de l’Instax Neo en séance intime !

Bon déjà soyons clair. Niveaux prix, ces films sont compétitifs. En effet, pour une vingtaine de prises de vue, il faut compter environ 22 euros quelque soit le format considéré. Nous sommes donc à un peu plus d’1 euro par prise de vue. A titre de comparaison, en nous intéressant aux films « polaroid » encore produits (autrement dit les Impossible), il faut compter 22 euros pour 8 vues soit près de 3 euros la prise de vue. Alors oui, nous ne sommes pas sur les mêmes supports, les mêmes formats de prises de vue et cela ne concerne pas les mêmes appareils mais cet argument financier peut vous influencer sur le choix de l’appareil instantané à acquérir.

J’ai déjà évoqué les formats. Personnellement, je ne suis pas fan des formats Fuji (trop bercée pendant mon enfance par du polaroid ?). Les Instax mini sont vraiment « mini » : format carte de crédit. Oui c’est pratique pour mettre dans le porte feuille mais pour vraiment profiter de l’image, je trouve ça juste. Avec la surface des Instax wide, on commence à pouvoir profiter de la prise de vue. Leur défaut ? Un format horizontal qui « oblige » naturellement à une prise de vue paysage. Au final, j’ai l’impression d’avoir un type de films (et donc d’appareil) pour un usage unique : les mini pour du portrait et les wide pour du paysage. Moi, cela me dérange un peu mais peut être que vous non.

Attention aux surexpositions (le film est tout de même en 800 iso)

Attention aux surexpositions (le film est tout de même en 800 iso)

Mon coup de cœur pour ses films vient surtout des couleurs et de leur polyvalence !! Ils résistent très bien aux écarts d’exposition. Il peuvent être aussi bien utilisé en extérieur par soleil qu’en intérieur avec ou sans flash. Dans tous les cas, j’ai été agréablement surprise par le rendu des couleurs très fidèles et douces. Bon après faut pas abuser non plus. J’ai réussi à cramer un film en plein soleil sur une plage… mais bon, sur la quantité de films exposés cela reste un cas plutôt rare. A noter tout de même, la présence des fois de certaines aberrations : une zone cramée qui devient noire par exemple. Autre détail : si vous ouvrez votre appareil alors qu’il est chargé, vous risquez de voiler vos films. Autre petite info : pour les allergiques à la couleur, il n’existe pas (encore?) de films noir et blanc dans la gamme Instax.

Oups ! Voilée !

Oups ! Voilée !

Pourquoi la zone cramée devient elle noire ?

Pourquoi la zone cramée devient elle noire ?

Enfin, il s’agit d’épreuves très résistantes. Vous me connaissez : mon surnom est « brutus ». Et bien, les films que j’ai pu exposer ont été conservés parfois dans un livre, d’autre fois dans un porte-feuille mais souvent en vrac sur mon bureau ou ma table de chevet. Aucune rayure n’a pu être observée. Aucun virage des couleurs non plus. Je suis impressionnée par cette résistance.

J'adore la forêt en automne !

J’adore la forêt en automne !

Alors voila mon point de vue. Mais vous ? Avez vous déjà testé les films Instax ?

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

6 thoughts on “Retour sur les films instantanés Fuji : les Instax

  • 16 avril 2015 at 10 h 52 min
    Permalink

    Moi aussi j’ai observé ce phénomène de tache noire sur les parties cramées. C’est assez étonnant en effet…
    Regardez le soleil et le reflet dans le masque de ski sur cette photo : https://www.eyeem.com/p/4145131

    Reply
  • 17 avril 2015 at 9 h 21 min
    Permalink

    Bonjour,

    Les Pola Fuji ont un très très gros avantange : les chimies n’ont pas été modifiées depuis très longtemps. De plus, Fuji est toujours propriétaire de ses brevets. Ce qui n’est absolument pas le cas des pola « Impossible » qui n’ont pas pu récupérer les brevets d’origine. La qualité est donc vraiment au niveau des couleurs, du développement et de la préservation dans le temps sont au rendez-vous chez Fuji. Ce qui n’est absolument pas le cas chez « Impossible ».

    Les pola « Impossible » ont réussi leur communication car ils arrivent à vendre des produits génériques, mal conçus, qui ne résistent pas à l’exposition à la lumière sur un mur (par exemple), qui bavent,…

    Bref longue vie à Fuji !

    Reply
  • 29 décembre 2015 at 18 h 10 min
    Permalink

    Bonjour, je viens d’acquérir un Lomo’instant Wide avec lequel j’utilise des Fujifilm Instax Wide. J’ai fait mes premières photos et elles sont très sombres avec un halo noir plus important sur les côtés. J’ai beau essayé avec ou sans flash, en compensant l’exposition mais il est toujours présent, savez vous d’où ça vient ? Merci d’avance pour votre réponse!

    Reply
    • 1 janvier 2016 at 15 h 37 min
      Permalink

      Bonjour Mélanie,
      Malheureusement, je n’ai jamais testé le Lomo’Instant Wide. Est-ce que cela te fait la même chose avec une autre cartouche ? Ce que je te conseille c’est de contacter directement Lomography. Si tu es sur Paris, va directement à leur boutique dans le marais, ils pourront t’aider !
      A très bientôt
      Anaïs

      Reply
      • 1 janvier 2016 at 19 h 52 min
        Permalink

        Merci beaucoup de ta réponse, je leur ai envoyé mes photos, j’attends de savoir ce qu’ils vont dire !

        Reply
  • 5 juillet 2016 at 22 h 30 min
    Permalink

    Il parait que les films instantanees sont devenus populaires et rentable chez Fuji! En particulaire, les jeunes aiment les Fuji Minis!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *