Rencontre avec Cécile aka La Fille Renne

Bonjour Cécile. Peux-tu te présenter en quelques lignes s’il te plait ?

Bonjour. Je m’appelle Cécile aka La Fille Renne. J’ai 27 ans et je vis à Lyon. Je suis biologiste de formation (ostéologie powa) et je travaille actuellement dans le milieu de l’éducation.

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

Depuis combien de temps pratiques-tu la photographie argentique ?

J’en faisais étant petite (mon père m’avait offert un compact), et je m’y suis remise début 2012 en achetant un La Sardina de la marque Lomography. Entre les deux, j’ai fait beaucoup de numérique, ce qui m’a permis d’apprendre pas mal de choses.

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

En 2012, j’ai commencé à me dire qu’il manquait quelque chose dans mes images. Je ne ressentais plus du tout l’excitation que j’avais lorsque j’ai eu mon reflex numérique. Et puis grâce à internet, je voyais plein de photographes toucher à nouveau à l’argentique et faire des photos qui me touchaient beaucoup. Donc entre un La Sardina en début d’année et un Canon AE-1 Program qu’on m’a offert en décembre, mon retour à ce médium s’est fait petit à petit, mais je suis maintenant vraiment accro. Aujourd’hui, il est difficile pour moi de passer plus de quelques jours sans toucher à un de mes appareils.

Je suis tombé un peu par hasard sur ton site en effectuant quelques recherches sur des appareils photos. Combien en as-tu ? Parmi tous les appareils, quels sont tes coups de cœur ?

J’en ai actuellement une bonne quarantaine (dont les dernières acquisitions sont un Olympus OM-1N, un Minolta X-700 et un Belair X 6-12). Mon préféré reste mon premier reflex argentique, le Canon AE-1 Program, avec son 50 mm. En 35 mm j’aime aussi beaucoup en ce moment le Lomo LC-A+ (plutôt pour les voyages), les Zenit (E et 11). En moyen format, j’adore utiliser mon Semflex Standard 4.5, et pour les appareils instantanés, le Polaroid Land 330 et le Polaroid Impulse AF. Mais globalement, je les aime tous, et je commence à avoir du mal à choisir lesquels utiliser lorsque je vais en shooting.

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

L’un de tes projets « Lost Films » a attiré notre attention. Pourrais-tu nous en parler ?

J’ai trouvé au marché aux puces 24 pellicules oubliées de la Seconde Guerre Mondiale. Le nom du photographe était avec. Il s’agit de Maurice Jourtau, un médecin qui travaillait à Toulouse d’après mes recherches et qui a également été soldat et maquisard durant la Seconde Guerre Mondiale (il a même gagné une médaille militaire après la guerre).

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

J’ai scanné les pellicules et j’y ai trouvé des photos prises entre 1936 et 1945, principalement de la guerre et des vacances de Jourtau. J’ai trouvé le contenu tellement intéressant que j’ai commencé le projet Lost Films : chaque dimanche, pendant 26 semaines, je postais une pellicule dans mon blog avec un maximum de recherches effectué sur chaque cliché. J’ai eu un gros coup de cœur pour cet homme, ses photographies et sa vie, en tout cas ce que j’en déduis, et j’aimerai pouvoir faire connaitre ses clichés au plus grand nombre. Je vous joins d’ailleurs mes deux clichés préférés : des portraits de lui-même, en tenue militaire durant la guerre, pipe à la bouche et bébés hiboux moyen-duc dans les mains.

Vous pouvez retrouver le projet ici, avec l’introduction là et mon analyse sur ces clichés ici.

Je continue de temps en temps le dimanche à poster des scans de négatifs random trouvés aux puces. Mais j’en trouve rarement en ce moment.

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

De l’argentique, du numérique, du polaroid … Tu touches un peu à tout. Est-ce qu’il y a d’autres procédés ou styles (comme le sténopé) que tu aimerais expérimenter ?

J’aimerais depuis quelque temps faire des « soupes » pour altérer les pellicules, et apprendre à développer moi-même. J’aimerais également tester la technique de l’EBS, que le photographe Hodachrome utilise de façon assez incroyable.

 

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

As-tu des projets photographiques en cours ?

Je n’ai pas spécialement de projets en cours, mais j’aimerai bien plus travailler sur l’intime cette année et travailler avec des physiques plus atypiques.

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

 

Par quel biais pouvons-nous suivre tes travaux ?

Vous pouvez suivre mon travail via mon blog, sur lequel j’essaie de poster plusieurs fois par semaine (des photos, des reviews de matériel photographiques ou de l’ostéologie), Flickr (plateforme sur laquelle je poste trois photos quotidiennement), ou mon portfolio (que je mets rarement à jour par contre).

Je suis également active sur les réseaux sociaux avec Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr. J’ai aussi un LomoHome.

Merci l’équipe de Dans Ta Cuve !

lafillerenne-05

Crédit Photo : Cécile aka La Fille Renne

Nous tenons à remercier Cécile pour avoir passé du temps avec nous afin de parler argentique. Si toi aussi tu souhaites parler de ton travail argentique, n’hésites pas à nous envoyer un mail !

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *