Livre : « Alive Tattoo Portraits » de Julien Lauchaussée

Il y a des livres et des photographes dont on ne se lasse jamais. En l’occurrence ici, nous allons vous présenter le livre de Julien Lachaussée, « Alive, Tattoo Portraits ».

Julien nous avait fait l’honneur, il y a quelques temps déjà (en 2013), de faire un rapide passage dans notre petit magazine « Dans ton Mag ! Issue #1″. Bref, un photographe talentueux, aimant les sels d’argent et qui est d’une accessibilité remarquable.

Revenons à ce qui nous intéresse en premier lieu, son livre : « Alive Tattoo Portraits ».

Alive - Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Alive – Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

A Savoir

  • Auteur : Julien Lachaussée
  • Editeur : Eyrolles
  • Nombre de pages : 224
  • Date de parution : 2016
  • Taille : 16 x 21 cm
  • Prix indicatif : 25 euros sur Amazon et sur Eyrolles

Présentation de l’Auteur

Extrait provenant du livre : « Julien Lachaussée est né en 1976 à Paris. Après des études à l’école de photo EFET, il a été pendant cinq ans l’assistant du photographe de mode Jan Welters. Aujourd’hui photographe freelance, il a déjà plusieurs expositions à son actif. Il a notamment collaboré avec des magazines (Inked, Maelström, Les Inrockuptibles…). Il travaille également pour la publicité (Edwin). Il a remporté le 3ème prix au concours Fnac Nikon. Il a aussi réalisé plusieurs pochettes d’album, notamment pour Daniel Darc et Alizée. Julien Lachaussée est l’un des trois associés et également directeur de la photographie du magazine Barberline. »

Contenu du livre

Il aura fallu près de six ans pour réunir les 146 portraits présents dans le livre. La version que nous vous présentons ici est la seconde édition du livre qui sort cinq ans après la première.

Contrairement à la première édition, le livre s’adapte à un format un peu plus transportable ; le 16×21 cm permet d’être mis dans un sac et d’être lu dans les transports. La première version faisait 28×40 cm pour près de 2 kg : on se met dans le canapé et on explore le livre.

La préface est écrite par Tin-Tin, l’une des figures les plus connues dans le monde du tatouage, autant par la notoriété de son travail que par son implication dans le monde du tatouage (président du S.N.A.T).

Alive - Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Alive – Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Une fois passée l’avant-propos où Julien raconte la genèse de son projet, nous arrivons directement sur les portraits.

Ces derniers s’enchaînent, du noir et blanc à la couleur, en passant même par du film Polaroïd.  Les portraits aussi saisissant les uns que les autres vous plongent immédiatement dans leurs univers. Aucunes explications de texte, juste un titre… et c’est suffisant. Les images vous invitent à vivre l’ambiance qu’il y a pu y avoir durant les séances photos.

Bodybuiders, videurs de clubs, stripteaseurs, musiciens, artistes, bikers, skaters, etc. presque tou(te)s photographié(e)s dans Paris et sa banlieue. 146 portraits d’une authentique réalité humaniste qui dégagent un parfum enivrant de voyage culturel, de souvenirs (certaines rues et endroits sont très connus des parisiens), de films argentique et de chimie. L’art du portrait est grandement revisité.

Alive - Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Alive – Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Les légendes se trouvent à la fin du livre. C’est ce que nous appellerons le petit plus du livre, là où les amateurs de technique trouveront quelques unes de leur réponse. Chacune des images proposées est datée et géolocalisée. Les appareils utilisés sont également indiqués. 😉

Alive - Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Alive – Tattoo Portrait de Julien Lachaussee

Avis

Cet avis n’est peut être pas très objectif car je suis fan du travail de Julien. Il ne me manquera qu’une chose : aller voir une de ses expositions. Cette seconde édition facilite la lecture à cause de son format, contrairement à la première version qui se destinait beaucoup plus à un usage de collection.

J’aime énormément le côté image sans texte, juste les titres (noms des clubs, noms des endroits, etc.). Les images parlent d’elles-mêmes et malgré l’usage de différentes techniques (moyen-format, 35 mm, Polaroïd, couleur, n&b, etc.), les portraits gardent une forme unicité caractérisant le style photographique de Julien.

La qualité des images et le travail de conception graphique (par Zaoum) en font l’un de mes livres photos préférés. Il ne se passe pas un mois sans que j’aille le feuilleter, posé là parmi tous les autres magazines de tatouage.

Pour en savoir un peu plus

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *