« Les secrets de la photo de rue » de Gildas Lepetit-Castel

Eyrolles - Les secrets de la photo de rue

Eyrolles – Les secrets de la photo de rue

Nous avons déjà tous entendu parler de la photographie de rue ( ou « street photography »), courant qui a pris de plus en plus d’ampleur depuis quelques années. Cela peut s’expliquer en partie avec l’apparition des appareils hybrides comme les Olympus Pen ou de la gamme Fuji X-XXX qui sont assez petits pour être discrets et assez légers pour être tenu toute la journée. Nous n’allons pas ici parler du courant en lui-même mais bien du livre de Gildas Lepetit-Castel intitulé « Les secrets de la photo de rue ».

La photographie de rue implique de seulement se balader et prendre des photos. Mais en est-on bien sûr ?

A savoir

  • Auteur : Gildas Lepetit-Castel
  • Editeur : Eyrolles
  • Nombre de pages : 218 pages
  • Date de parution : 2015
  • Tarif indicatif : 24 euros chez Amazon et chez Eyrolles

Sommaire

Les chapitres du livre s’organisent autour de :

  1. Définition, histoire et réflexions
  2. Le matériel du photographe de rue
  3. Cadrage et composition
  4. Réglages de jour et problématiques spécifiques
  5. Réglages de nuit et problématiques spécifiques
  6. Depuis les transports, on the road !
  7. Editing et post-traitement
  8. L’exemple par l’image
  9. Cahier pratique
  10. Organiser un voyage « photo de rue »
  11. Autres regards sur la rue
  12. Conclusion
  13. Bibliographie

Approche – Pratique – Editing

S’il n’y avait pas eu ce sous-titre, je n’aurais surement pas lu ce livre. Des livres ou des ebooks en français et en anglais, il en existe un certain nombre sur la photographie de rue mais peu d’entre eux abordent le sujet de l’editing, la manière de choisir ses images.

Eyrolles - Les secrets de la photo de rue

Eyrolles – Les secrets de la photo de rue

La première partie du livre est toutefois assez classique : passage en revue des appareils existants (numériques surtout), des pellicules, des codages DX et comment passer outre, etc. Les techniques de cadrage et de composition sont également abordées ainsi que l’usage des focales. Il s’agit là d’un bref rappel pour les anciens et d’une bonne source d’informations pour les nouveaux venus. Les conseils donnés sont généralement les mêmes que pour un usage différent de la photographie de rue.

La seconde partie du livre est plus intéressante. L’auteur y aborde le classement, des outils informatiques comme Lightroom, l’usage du RAW, le recadrage, le noir et blanc, la couleur et surtout la cohérence dans la création d’une série (ou de plusieurs bien entendu !). Côté argentique, il y a au moins cinq pages sur le révélateur, l’agrandisseur, le développement des négatifs, le tirage, …

Eyrolles - Les secrets de la photo de rue

Eyrolles – Les secrets de la photo de rue

Cependant, l’auteur ne se contente pas d’énumérer ce qu’il faut faire ou pas, mais il vous guide dans vos choix. Le petit plus de cette narration se trouve dans le fait qu’elle soit à la fois blindée d’exemples et d’anecdotes personnels mais également de références cinématographiques :

« Et puis, la ville en mouvement à travers la fenêtre d’un véhicule, c’est un road-movie ! Regardez des films, notamment ceux de la Nouvelle Vague. Cette scène dans A bout de souffle où Belmondo arpente Paris en voiture. Replongez-vous dans Cléo de 5 à 7 et son errance urbaine ; ou plus récemment la traversée de Détroit la nuit dans Only Lovers Left Alive de Jim Jarmush. La ville défile et s’offre à votre regard, il ne reste qu’à la capturer ! » — Extrait du livre, page 84 dans « Le cadre et la distance ».

Malgré sa longue expérience photographique, je n’ai pas trouvé d’images d’illustrations datant d’avant 2010. La quasi-totalité des photos sont très récentes (entre 2014 et 2015) avec un travail d’editing très intéressant. N’oublions pas que ce livre a été publié en 2015 !

Je termine cette review avec une partie qui m’a beaucoup intéressé : le travail des autres photographes. Le chapitre « Autres regards sur la rue » constitue un recueil d’interviews de Jean-Christophe Béchet, Patrice Bellot, Bernard Plossu, Orville Robertson, Dominique Vautrin, ainsi que les points de vue de Ariel Garcia, Fabien Pio, Laurent Roch ou encore d’Arnaud Zajac.

Le livre, comme beaucoup, se termine par une bibliographie assez courte mais je pense que vous l’aurez compris, les références intéressantes sont parsemées dans tout le livre.

Avis général

Ce livre se lit très rapidement, notamment grâce à la présence de nombreuses images.  Les innombrables références photographiques et cinématographiques tendent à faire comprendre aux lecteurs qu’il ne faut pas QUE déclencher, mais s’intéresser également à ce qui se passe autour, aux autres.

Un livre que beaucoup de photographes se réclamant de la « street photography » doivent lire à tout prix.

Pour conclure, lisez ce livre si vous ne sortez pas et sinon… allez photographier !

Merci à Eyrolles pour l’envoi gracieux de l’ouvrage !

Rémy

Depuis le temps, faudrait que je teste le numérique quand même ;)

One thought on “« Les secrets de la photo de rue » de Gildas Lepetit-Castel

  • 12 mai 2016 at 19 h 02 min
    Permalink

    Merci !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *