« La saga des sténopés » de John Evans

Vous nous connaissez ! Chez Dans Ta Cuve ! quand il faut bidouiller, nous sommes les premiers. C’est l’une des raisons pour lesquelles nous adorons les sténopés. Alors un livre qui parle exclusivement de sténopés et de bidouilles on adhère !Le livre « La saga des sténopés » de John Evans aux éditions Eyrolles est une mine d’informations et d’idées pour construire des tonnes d’appareils maison en tout genre mais pas que. Car en effet, le sous titre de l’ouvrage concerne d’ « autres appareils photo à bricoler soi-même ». Ainsi on y parle sténopé mais on vous informe également sur les modifications possibles à faire sur des boitiers ou des objectifs afin d’obtenir des appareils photos uniques.

"La saga des sténopés" de John Evans

« La saga des sténopés » de John Evans

Pourquoi construire ou modifier un appareil photo ? Les bricoleurs vous diront « parce que c’est fun ». Les bricoleurs photographes, eux, clameront « car c’est le seul moyen d’obtenir l’image que j’ai en tête ». En partant de ce constat, l’auteur nous dévoile, dans la première partie du livre, la démarche artistique de plus d’une quinzaine de photographes qui ont fabriqué eux-même leur appareil ou sont partis d’appareils préexistants mais les ont fortement modifiés. Pour les petits curieux que nous sommes, des images de ces outils hors du commun, le listing des modifications effectuées ainsi que des photos prises avec sont détaillés clairement. Lisez et laissez votre esprit imaginer comment utiliser ces outils. Vous verrez vos doigts trépigneront de prendre tourne-vis et perceuse pour passer à l’action.

Les résultats sont fantastiques.

Les résultats sont fantastiques.

La seconde partie du livre est beaucoup plus technique. Allant du principe de prise de vue en sténopé, à la fabrication de boitiers, en passant le choix du support photo sensible, tout est clairement expliqué afin que vous puissiez rapidement fabriquer et utiliser votre appareil maison.

La partie technique est simple, clair et très complète.

La partie technique est simple, clair et très complète.

Un livre que je conseille clairement aux photographes bricoleurs.

Merci aux éditions Eyrolles pour l’envoi gracieux de l’ouvrage.

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *