Dans ton Sac ! avec Sébastien Beghin

Étant de fidèles lecteurs de Japan Camera Hunter, nous avons décidé de vous proposer une rubrique « Dans Ton Sac ! », une sorte de version française de la rubrique In Your Bag afin que nos auditeurs puissent s’exprimer librement sur leur matériel, leur manière de travailler, etc.

Aujourd’hui, nous avons l’honneur de vous présenter le sac de Sébastien Béghin.
Sac de Sébastien Beghin

Sac de Sébastien Beghin

« Moi c’est Séb, Sébastien Béghin exactement, je suis originaire et habitant des « Haut de France » 😉 et j’ai 36 ans maintenant !
Les années passent et malgré le fait de connaitre le numérique, je suis un adepte depuis le début de ma passion, de l’argentique !
Je passe de plus en plus de temps pour ma passion, sans contrainte de but, juste le plaisir de prendre mon temps, me balader, en photographiant. Ça fait un bien fou ; ça coupe de beaucoup de choses.
J’aime énormément la photo. J’ai toujours une idée en tête, une envie, que ce soit du portrait, de la proxi, mais le gros de mon travail reste le paysage ou l’atmosphère des lieux.
"Wimereux by night" de Sébastien Beghin

« Wimereux by night » de Sébastien Beghin

Voilà pourquoi je vous présente mon sac, qui est plutôt celui du baroudeur, randonneur : un bon sac à dos confortable acheté après mon passage à l’Hasselblad.
J’ai commencé mes photos de paysage avec le Rolleiflex 3,5f et T, puis j’ai bien remarqué qu’il me fallait d’autres optiques donc pour sa polyvalence, j’ai opté pour le Hasselblad 501CM.
Voilà quelques temps que j’essaie d’être rigoureux dans mes photographies et dans mon process surtout.
J’utilise de plus en plus la Delta 100, pour sa finesse et son contraste, que je le développe soit moi même soit je fais appel au talent de Aurélien Leduc lorsque je reviens avec plus de dix pellicules d’un road trip. Les révélateurs utilisés sont du Bergger ou du Tetenal ultrafin. Avant, c’était au Rodinal… mais pour la finesse c’est pas ça !
"Route Islay" de Sébastien Beghin

« Route Islay » de Sébastien Beghin

La suite, c’est du scan en gardant le plus de tonalité dans les gris, et je retouche les contrastes par partie, sous forme de masquage comme sous l’agrandisseur que j’utilise aussi parfois mais il me manque du temps pour cette partie.
Dans mon sac, vous trouverez des filtres variés, ND 10 heliopan, ou ND 5 diaph nsi et ND gradué, ainsi que le orange (enfin il faut que je m’en rachète un, le dernier a fini dans la mer en face de la distillerie Lagavulin en Écosse).
Le pied, outil essentiel, est un Manfrotto robuste en carbone pour éviter les flous de bougé dû au vent et présentant une légèreté durant le transport bien agréable. Mon sac contient également un déclencheur souple, et la cellule qui va bien !
J’ai aussi un petit Olympus Xa, avec lequel je fais soit de la street ou tout simplement, qui me sert à immortaliser des moments de voyage en van !
"Paris" de Sébastien Beghin

« Paris » de Sébastien Beghin

Je pars souvent avec d’autres photographes et amis, dans des lieux rarement éloignés. J’aime la France. J’estime que nous avons le plus beau pays du monde, et il est très intéressant de réaliser des photos de lieux que les gens connaissent. Lorsqu’ils voient certaines photos en expo ou sur mon site, il le redécouvre mais par mon œil. J’ai souvent eu ce but : tenter de réaliser une autre vision d’un lieu très connu, ou simplement faire voyager les autres grâce à la lumière !

"Le petit minou" de Sébastien Beghin

« Le petit minou » de Sébastien Beghin

Dans mon sac, j’ai actuellement rajouté des cartes de visites, car je rencontre beaucoup de gens qui s’arrêtent pour discuter en me voyant avec ces appareils argentiques. Ça permet d’agréables rencontres et de superbes discussions. Le boitier argentique attire ! Pourtant, je suis quelqu’un qui aime être dans sa bulle lorsque je photographie. J’aime m’imprégner des lieux, et si je n’arrive pas à trouver l’inspiration, je mets les écouteurs sur les oreilles, un bon Pink Floyd, Sigur Ros ou Radiohead et c’est reparti !
"Jura" Sigur Ros

« Jura » Sigur Ros

Pourquoi un tournevis ? Pour débloquer l’objectif du Blad et sincèrement ça sert à beaucoup d’autres choses ! Quand on a pas d’ouvre-boîte, ça aide…
Si vous souhaitez voir mes photos, il y a mon site mais aussi ma page facebook  où les photos sont exposées après leurs retouches, donc plus actualisées ! Et flickr. »

Si vous aussi, vous souhaitez participer à notre rubrique « Dans Ton Sac ! », vous savez ce qu’il vous reste à faire :

  • Prendre une jolie photo de votre sac,
  • Préparer une petite description de ce dernier,
  • Nous envoyer le tout via le formulaire de contact présent sur le site !

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

One thought on “Dans ton Sac ! avec Sébastien Beghin

  • 11 septembre 2016 at 14 h 53 min
    Permalink

    Salut! Superbes photos, vraiment le style est magnifique et joli sac

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *