A lire: « Le manuel du photographe en herbe » de Lumi Poullaouec

Il parait que je suis une grande enfant… et je dois avouer que ce n’est pas faux. Alors quand j’ai appris qu’il existait un manuel de photographie pour les « petits », j’ai tenu à le tester pour vous. Et puis j’y ai gagné un ami. Il s’appelle Olaf.

Pour moi ce fut Noël avant l’heure le soir où j’ai reçu le livre de Lumi Poullaouec, « Le manuel du photographe en herbe ». Je m’attendais à un livre de petit format et c’est un beau livre format A4 que je tiens dans les mains. Une superbe finition met en avant les superbes dessins de Lumi. J’ai tout de suite eu envie de me plonger dedans.

Le manuel du photographe en herbe

Quel beau livre!

L’univers de Lumi m’a tout de suite plu. C’est coloré. C’est simple. C’est doux. Et puis y’a des nanimaux. Alors moi je suis aux anges ! Je fais très vite la connaissance d’Olaf, un superbe renard du Grand Nord, et de son ami Gustaf, la petite souris. Puis ça tombe bien, on a une passion commune la photographie.

Le manuel du photographe en herbe

On revoit les bases?

Après nous avoir fait un résumé de l’histoire de la photographie, Olaf nous enseigne, à travers divers ateliers, les différents trucs et astuces des techniques photographiques que parfois même les adultes oublient. Ben oui ! Prendre en photo son jouet ou dessert préféré ce n’est ni plus ni moins que de la photo « studio » où les lumières, le cadrage, les accessoires sont importants. Quelle est la différence entre prendre un joli cliché de sa maman et tirer le portrait au dernier mannequin en vogue ? Est-il plus difficile de prendre des photos intéressantes de ces parents au réveil ou d’inconnus dans la rue ? Avec l’aide de nombreuses illustrations, Olaf nous montre comment faire pour améliorer nos photos du quotidien.

Le manuel du photographe en herbe

De nombreux ateliers…

En plus d’apprendre, nos petites têtes blondes (ou brunes d’ailleurs) peuvent vraiment s’approprier ce manuel en y collant les clichés réussis à la fin de chaque atelier et ainsi, recevoir le visa de l’atelier correspondant. A la fin, ils obtiennent même le « Diplôme du photographe en herbe » (j’espère l’avoir aussi un jour…).

Pour moi, ce manuel est une très bonne occasion de partager sa passion de la photographie avec sa progéniture. De travailler les différents thèmes des ateliers ensemble et de passer des bons moments en familles. Cela fait aussi un excellent cadeau pour des petits monstres s’intéressent déjà à la photographie. Ces petits bambins qui ont toujours leur appareil avec eux et qui photographient à tout va « comme les grands ». L’univers de Lumi étant facilement accessible, ce livre plaira aussi bien aux elfes qu’aux fées mais aussi à leurs parents. Une excellente idée cadeau pour le prochain anniversaire ou Noël.

Le manuel du photographe en herbe

Qui qui n’a le plus grand n’oeil?

Pressé d’y jeter un coup d’œil? Vous pouvez le commander ici: Le manuel du photographe en herbe
.

Message personnel: un énorme merci à Lumi pour sa confiance et sa patience!!

Anaïs Carvalho

Parce que l'argentique est tellement plus sensuel...

2 thoughts on “A lire: « Le manuel du photographe en herbe » de Lumi Poullaouec

  • 13 juin 2013 at 10 h 44 min
    Permalink

    Merci Nisnis pour ce bel article ! Trop sympa !
    Les photos originales !! (j’adore celle du fisheye ! ^^)

    Reply
  • 22 août 2013 at 15 h 26 min
    Permalink

    Joli article 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *